Informations

Quelle est l'efficacité de la technique du film inversé PNL dans le traitement des expériences traumatisantes ?

Quelle est l'efficacité de la technique du film inversé PNL dans le traitement des expériences traumatisantes ?

La technique du film inversé (également connue sous le nom de PNL Fast Phobia/Trauma Cure) est nommée ainsi car elle consiste à rejouer un événement traumatisant à l'envers dans votre tête.

  1. La technique est-elle efficace pour faire face aux événements traumatisants ?
  2. En particulier, est-ce plus efficace que de jouer l'événement en avant dans votre tête ?

La technique du film inversé (RMT) est une forme particulière de ce qu'on appelle parfois la thérapie d'exposition, ou la thérapie d'exposition prolongée ou la thérapie d'exposition imaginale. Il semble que « Reverse Memory Technique » soit un terme de niche qui n'est pas utilisé dans la littérature scientifique (par exemple, 0 appel sur Google Scholar). Donc, si vous souhaitez obtenir une réponse scientifique à votre question, je consulterais la littérature sur la "thérapie d'exposition imaginale" (195 résultats au moment de la publication) ou la thérapie d'exposition imaginale sans citations.

Plus généralement, il y a quelques liens dans l'article de Wikipedia sur le PTSD vers des évaluations d'interventions psychothérapeutiques.

Pour prendre un exemple de recherche d'évaluation, Taylor et al (2003) ont comparé l'efficacité de la thérapie d'exposition, de l'EMDR et de la formation à la relaxation sur 60 participants souffrant d'un TSPT de longue durée. Ils ont trouvé que les trois techniques étaient efficaces lors de la comparaison des scores avant et après l'intervention, bien que pour certains symptômes (c. Vous pourriez également trouver utile la revue de la littérature dans l'article.

Les références

  • Taylor, S., Thordarson, D., Maxfield, L., Fedoroff, I., Lovell, K. et Ogrodniczuk, J. (2003). Efficacité comparative, vitesse et effets indésirables de trois traitements du ptsd : thérapie d'exposition, emdr et entraînement à la relaxation. Journal de consultation et de psychologie clinique, 71 (2) : 330. PDF GRATUIT

Notez que ce n'est pas mon domaine d'expertise, donc quiconque lit ceci, ne le considère pas comme un conseil clinique.


La technique PNL connue sous le nom de "Fast Phobia Cure" fonctionne par dissociaton. Le praticien demande au client de s'imaginer dans une grande salle de cinéma, en train de regarder un film d'eux-mêmes en train de vivre l'expérience phobique. Le regarder en mouvement rapide, en avant, puis en arrière, etc. C'est la première dissociation -- Ils se regardent sur cet écran.

Ensuite, le client est invité à entrer dans la salle de projection et à se regarder dans la salle en regardant le film. Même chose, le regarder en mouvement rapide, en avant puis en arrière. C'est la deuxième dissociation (se regarder dans le siège en regardant le film)

Enfin, il est demandé au client de visualiser la salle de cinéma, de la regarder à distance, de se regarder dans la cabine de projection, de se regarder dans le siège, de se regarder à l'écran. C'est la troisième dissociation.

Tout cela se passe inconsciemment et se dissocie de la réaction à l'événement phobique.

Source : Je suis hypnothérapeute, et praticienne en PNL, et j'utilise cette technique dans ma pratique. Ce


SOUS-MODALITÉS

Le concept de sous-modalités faisait partie de la PNL depuis la fin des années 1970, mais ils étaient principalement présentés comme un moyen d'améliorer les expériences. Bien que l'association/dissociation ait été l'élément clé dans bon nombre des modèles de PNL standard les plus efficaces qui avaient été enseignés pendant des années, elle n'était pas clairement décrite comme un changement de sous-modalité.

Ce n'est qu'en 1983 que Richard Bandler commence explicitement à révéler la structure des sous-modalités en général. Il a enseigné comment les changements de sous-modalité pouvaient être utilisés pour changer les habitudes (modèle de swish), changer les croyances et créer de la motivation ou de la compréhension, et comment les seuils de sous-modalité pouvaient être utilisés pour briser des modèles verrouillés comme des compulsions ou pour verrouiller de nouveaux changements.

En bref, il a expliqué comment les sous-modalités constituent une façon de comprendre la structure sous-jacente de toute expérience. Bandler et Grinder ont construit les systèmes de représentation des modalités VAK avec leurs qualités (« sous-modalités »). Cela a fourni un langage pour décrire et modéliser les expériences humaines.

Le concept de sous-modalités est né dans le domaine de la programmation neurolinguistique, expliquant que les êtres humains « codent » des expériences internes en utilisant des aspects de leurs différents sens.

Nous avons cinq sens de base : visuel, auditif, kinesthésique, olfactif et gustatif. En PNL, ceux-ci sont appelés systèmes ou modalités de représentation. Pour chacune de ces modalités, on peut avoir des distinctions plus fines.

Nous pourrions décrire une image comme étant en noir et blanc ou en couleur, ou elle pourrait aussi être lumineuse ou sombre. Les sons peuvent être forts ou faibles, ou provenir d'une direction particulière. Les sentiments peuvent être dans différentes parties du corps ou avoir des températures différentes.

Les odeurs peuvent être agréables ou désagréables, fortes ou légères. Le goût peut être doux ou amer ou fort ou doux. Ces distinctions plus fines sont appelées sous-modalités et définissent les qualités de nos représentations internes. Généralement, nous travaillons avec seulement trois modalités : visuelle, auditive et kinesthésique. Cependant, vous travaillez avec un client sur un problème où les sous-modalités olfactives ou gustatives jouent un rôle majeur, par ex. un problème alimentaire ou quelqu'un qui est chef. Les gens connaissent et travaillent avec les sous-modalités depuis des siècles. Par exemple, Aristote a fait référence aux qualités des sens, mais n'a pas utilisé le terme de sous-modalités.

Pour la plupart des gens, la recherche au sein de la PNL indique que le cerveau utilise souvent ces éléments structurels comme un moyen de « savoir » ce qu'il ressent à leur sujet et ce qu'ils signifient en interne. Le lien est dit bilatéral - c'est-à-dire que les émotions attachées à une expérience mentale sont affectées par certaines sous-modalités avec lesquelles elle est associée, et des sous-modalités spécifiques peuvent également être affectées si la signification émotionnelle change.

La découverte que l'émotion associée à une pensée est souvent fonctionnellement liée aux sous-modalités avec lesquelles cette pensée est présentée à la conscience, a conduit à une variété d'interventions de thérapie brève en PNL basées sur le changement de ces sous-modalités clés.

En effet, le changement volontaire de sous-modalités de la part du sujet s'est souvent avéré altérer à long terme la réponse « émotionnelle » concomitante, ouvrant la voie à un certain nombre de techniques de changement basées sur des représentations internes délibérément changeantes. Le co-auteur de la PNL, Richard Bandler, en particulier, a largement utilisé les manipulations de sous-modalités dans l'évolution de son travail.

Pour correspondre à ces distinctions subjectives, Eric Robbie (un formateur en PNL) a démontré en 1984 que les sous-modalités peuvent être distinguées de manière fiable du comportement externe - dans le cas des sous-modalités visuelles, des changements subtils dans l'œil et les muscles faciaux entourant l'œil sont de bons indicateurs de des sous-modalités visuelles spécifiques dans le cas de l'audition, des changements subtils dans les muscles entourant les oreilles remplissent la même fonction pour les sous-modalités auditives, et dans le cas de la kinesthésie, des changements subtils dans la musculature du corps révèlent également des variations subjectives dans cette modalité.

Les sous-modalités sont des éléments clés de nombreuses techniques de changement de la PNL. Les sous-modalités, seules ou dans le cadre d'autres techniques, ont été utilisées pour aider les gens à arrêter de fumer, à manger plus de certains aliments et moins phobies, etc...
Qu'est-ce qu'une sous-modalité exactement ?

Une sous-modalité dans la programmation neurolinguistique est une distinction de forme ou de structure (plutôt que de contenu) au sein d'un système de représentation sensorielle. Par exemple, quel que soit le contenu, les images externes et mentales de toute nature seront soit colorées, soit monochromes, fixes ou en mouvement. Ces paramètres sont des sous-modalités au sein du sens visuel. De même, les sons mémorisés et réels seront mono ou stéréo lorsqu'ils sont ressentis en interne, donc mono/stéréo est une sous-modalité du son.

Les sous-modalités font référence aux subdivisions structurelles subjectives au sein d'un système de représentation donné. Par exemple, en termes visuels, les distinctions courantes incluent : la luminosité, le degré de couleur (saturation), la taille, la distance, la netteté, la mise au point, etc. .
Normalement, on peut les établir en posant des questions :

Cette image – est-elle lumineuse ou sombre ? Couleur ou noir et blanc ? Combien de couleur ? Est-ce gros ou petit? Est-ce près ou loin ? Concentré ou flou ? »
« Ce son – est-il fort ou doux ? Est-ce aigu ou grave ? A-t-il une gamme ? Est-ce près ou loin ? S'agit-il d'une source ponctuelle ou dispersée ? D'où vient-il ? Est-ce clair ou étouffé ?

Ce sentiment dans votre corps – où se trouve-t-il exactement ? A-t-il une taille ? Une température? Est-ce que ça reste pareil ou ça bouge pas du tout ? A-t-il une texture ? Est-ce dur ou mou ?

La PNL affirme que loin d'être arbitraires ou sans importance, ces sous-modalités jouent souvent un rôle fonctionnel, en tant que moyen par lequel les émotions, les souvenirs liés, les perceptions ressenties telles que « l'importance », et ainsi de suite, sont présentés à la conscience par l'inconscient. , avec des pensées ou des souvenirs.

La PNL affirme que parmi les nombreuses sous-modalités possibles, il y aura souvent une poignée de sous-modalités dites « critiques » qui peuvent fonctionnellement effectuer des changements à grande échelle, et qu'elles diffèrent d'une personne à l'autre et peuvent être identifiées par observation et enquête. La PNL déclare qu'un changement au sein de ces sous-modalités critiques sera souvent en corrélation avec un changement subjectif quasi immédiat de l'émotion ou d'un autre sens ressenti avec lequel une impression mentale se présente.

Les sous-modalités sont donc considérées dans la PNL comme offrant un précieux aperçu thérapeutique (ou métaphore) et des méthodes de travail potentielles, sur la façon dont l'esprit humain organise intérieurement et subjectivement « voit » les événements.

Vues PNL des sous-modalités

Selon les recherches de base de la PNL, le cerveau de chaque personne semble coder la signification émotionnelle différemment à travers des variations dans l'« image » ou la représentation mentale. Les exemples trouvés incluent des personnes dont l'inconscient place des bordures noires autour des mauvais souvenirs, des personnes pour lesquelles les images visuelles vues faiblement sont moins convaincantes que celles vues clairement, des personnes pour lesquelles une mémoire subjectivement « bonne » est accompagnée d'un type de son tandis qu'une « mauvaise » la mémoire est accompagnée d'une autre, et ainsi de suite.

Pour la plupart des gens, il y aura une poignée de telles distinctions qui sont « critiques » pour la perception émotionnelle, et donc pour leur traitement mental. Par exemple, il peut s'agir de sous-modalités qui distinguent les pensées optimistes des pensées dépressives, ou qui distinguent les pensées convaincantes et importantes des pensées moins convaincantes. Pour tout individu donné, une sous-modalité qui s'avère critique dans la façon dont un souvenir ou une pensée donné est vécu subjectivement, est connue sous le nom de sous-modalité critique.

Liste des sous-modalités

Voici des exemples de distinctions intégrées dans les impressions sensorielles :

Voici un autre tableau répertoriant les sous-modalités :


Visuel

Auditif

Kinesthésique
Noir et blanc ou couleur
De près ou de loin
Lumineux ou faible
Emplacement
Taille de l'image
Associé / Dissocié
Concentré ou défocalisé
Encadré ou illimité
Film ou photo
Si un Film-Rapide/Normal/Lent
3 dimensions ou plat fort ou doux
De près ou de loin
Interne ou Externe
Emplacement
Stéréo ou Mono
Rapide ou lent
Tonalité haute ou basse
Verbal ou tonal
Rythme
Clarté
Pause forte ou faible

Grande ou petite zone
Poids : lourd ou léger
Emplacement
Texture : lisse ou rugueuse
Constant ou intermittent
Température : Chaude ou Froide
Taille
Forme
Pression
Vibration

Sous-modalités : principaux éléments constitutifs des techniques de PNL

Changer les sous-modalités est un moyen très efficace et puissant de changer le sens d'une expérience. Lorsque nous fixons un objectif, par exemple, plus nous prêtons attention aux sous-modalités, plus il s'affine spécifiquement. Plus nos distinctions sont fines, plus nous pouvons concevoir notre avenir de manière claire et créative.

Mais comment fonctionnent réellement les sous-modalités ? Quel(s) mécanisme(s) expliquent les effets ? Quelles compétences une personne doit-elle posséder pour travailler efficacement avec des changements de sous-modalité ?

La recherche et l'exploration actuelles du modèle de sous-modalité remettent en question bon nombre de choses que nous avons supposées à propos des « sous-modalités ». Connaître et utiliser ces secrets de sous-modalités enrichira puissamment votre compréhension de ce qui motive et gouverne et mettra ainsi une turbo-charge à votre sélection et à leur utilisation.

Nous devons reconnaître que les qualités des modalités VAK opèrent à un méta-niveau. Nous devons aller à Meta pour détecter ces éléments structurels. Nous devons utiliser Meta pour les jouer, les décaler, les modifier et les « cartographier ». « Nous devons aller à Meta pour les reconnaître comme des cadres de référence pour notre réflexion. Cela crée des méta-programmes et des méta-états. Et ce cadrage à méta-niveaux, à son tour, régit et organise le système de pensée-émotion en tant qu'attracteur auto-organisateur.

Une grande partie de la magie de la PNL est née du génie de reconnaître les composants de la « pensée, de la conscience et de l'esprit comme constitués des modalités sensorielles de la vue (visuelle), du son (auditif) et de la sensation (kinesthésique). ) (la VAK). Un grand nombre des processus magiques de la PNL qui créent un changement transformateur et de nouvelles significations émergent de notre utilisation des caractéristiques distinctives des modalités que nous avons appelées « sous-modalités ».

La sous-modalité visuelle Associé/Dissocié est très importante et fait référence au fait que vous puissiez ou non vous voir dans l'image (représentation visuelle interne). Vous êtes associé si vous ne vous voyez pas sur la photo. Souvent, nous parlons de cela comme de regarder à travers vos propres yeux. Si vous pouvez vous voir sur la photo, alors nous disons que vous êtes dissocié.

Si vous êtes associé à un souvenir, alors vos sentiments (heureux, triste, craintif) à propos de ce souvenir seront plus intenses. Si vous êtes dissocié, cela ressemble plus à regarder un film de votre vie plutôt qu'à être là (sur le terrain de jeu) et les sentiments seront moins intenses ou pas du tout.

État traumatisé

La PNL ne peut-elle pas faire sa magie dans de tels cas ? Bien sûr que c'est possible ! Tout praticien compétent continuera simplement à interrompre l'ancien programme (méta-cadre), à ​​renforcer de nouveaux cadres de dissociation, de confort et de débrouillardise, et finira par aller plus vite que la personne en dehors du cadrage. Lorsque le gentleman se présente avec pitié, honte, culpabilité, être une personne terrible, désespoir, etc., le praticien de la PNL encadre cela et saute un autre niveau logique plus rapidement qu'un train à grande vitesse, "Et pendant que vous regardez cette triste épave pitoyable d'un homme pour
la dernière fois de votre vie sachant que le changement a commencé à se produire, et continuera à se produire même si vous ne le savez pas consciemment, vous pouvez commencer à vous demander, vraiment
demandez-vous quels enseignements vous pouvez tirer de cela afin que vous n'ayez jamais à le répéter, mais que vous puissiez faire demi-tour et faire face à un avenir plus radieux que ce que vous auriez pu imaginer auparavant »

Quand nous avons une personne avec ce genre de méta-cadres rigides, limitatifs, insultants et traumatisants, travailler avec une telle personne devient une guerre de cadres jusqu'à la fin. Qui entrera dans le cadre final ?

Nos expériences résultent de nos cadres établis. Ces cadres de méta-niveau identifient nos cartes plus abstraites et conceptuelles de la réalité et nos significations à propos de soi, des autres et de l'univers.

Échecs des sous-modalités
La « cartographie sur les sous-modalités » et les « changements de sous-modalités » ne fonctionnent pas toujours. Dans l'expérience traumatique, notez la qualité des caractéristiques cinématographiques de votre
représentations qui indiquent à votre cerveau et à votre corps comment réagir.

Lorsque nous codons un souvenir douloureux associé, proche en image et en son, lumineux, tridimensionnel, fort, etc., nous le codons avec une structure qui dit : etc."

Ici, les sous-modalités encodent le cadre évaluatif supérieur qui donne essentiellement l'équivalent comportemental pour : « Réel, proche, maintenant, associé. »

En cela, la qualité des distinctions de sous-modalité fonctionne comme si « le passage » à l'expérience. Mais il ne le fait pas car « la différence qui fait la différence » réside dans les sous-modalités.
Si le traitement associatif nous pousse à penser, ressentir et agir comme s'il s'agissait d'une expérience et à nous dissocier ou à être spectateur et que le processus nous pousse à sortir et à penser, ressentir et agir uniquement à propos de l'expérience, alors cette sous-modalité (c'est-à-dire associée/dissociée, également un méta-programme) fournit une distinction off/on. Vivre comme si « dans » l'événement vivre comme si « hors » de celui-ci. Entrez, sortez.

Entrez et traversez à nouveau le traumatisme et sentez-vous très mal sortir et prenez une autre position de perception et sentez-vous plus débrouillard à ce sujet.

Notez qu'associer et dissocier ne décrivent pas seulement une sous-modalité, mais aussi un Méta-Programme. Considérez cela. Comment une distinction de sous-modalité, quelque chose qui existerait en dessous et au-dessous du niveau des modalités, pourrait-elle aussi exister au-dessus d'elles, et avoir une relation Méta avec elles ?

Lorsque nous pensons et travaillons avec des sous-modalités, nous n'opérons jamais réellement à un sous-niveau (cela n'existe pas). Nous sommes passés à un méta-niveau. En pensant,
la détection et le déplacement de ces qualités fonctionnent avec la structure et le processus, pas avec le contenu.

Motif: Le motif Swish

Le Swish Pattern est une technique utile pour aider les gens à faire face à une réponse comportementale indésirable à un stimulus spécifique en changeant les sous-modalités clés. Les comportements compulsifs ou obsessionnels, tels qu'un désir incontrôlable de se ronger les ongles, de fumer, de manger certains aliments ou des habitudes, sont souvent liés à un déclencheur ou à une image de signal.
1. Demandez à votre client d'identifier un comportement spécifique qu'il souhaite changer et l'image de repère qui démarre le processus.
2. Demandez à votre client d'identifier une nouvelle image de soi avec le(s) comportement(s) souhaité(s) qui satisfont l'intention positive du comportement indésirable. Demandez-lui de générer une image de cette nouvelle image de soi.
Notre tâche consiste maintenant à lier l'image de repère à l'étape 1 avec la nouvelle image de soi à l'étape 2.
3. Vérifiez l'écologie de la nouvelle image de soi et des comportements associés.
Demander au client d'évaluer l'impact de ce nouveau comportement sur lui-même (que devra-t-il abandonner ou assumer), sa famille, ses amis, ses collègues, sa communauté, etc.
4. Identifiez au moins deux sous-modalités qui réduisent le désir du comportement à l'étape 1 et augmentent le désir de la nouvelle image de soi à l'étape 2.
Demandez au client de se faire une image du comportement à l'étape 1, puis demandez-lui d'ajuster différentes sous-modalités et de remarquer celles qui réduisent le désir de ce comportement. Par exemple, il peut constater que la réduction de la luminosité et la défocalisation de l'image réduisent le désir du comportement à l'étape 1. Les sous-modalités doivent être celles qui varient sur une plage continue, par ex. luminosité, taille, mise au point, etc.

Maintenant, demandez au client de se faire une image de la nouvelle image de soi et du nouveau comportement (étape 2) et notez si le désir de ce comportement augmente lorsque les sous-modalités identifiées dans le paragraphe précédent sont modifiées dans le sens opposé. C'est-à-dire que l'augmentation de la luminosité et l'amélioration de la mise au point rendent la nouvelle image de soi à l'étape 2 plus convaincante.
Il est possible de faire le Swish Pattern avec un signal auditif ou kinesthésique. Dans ce cas, vous utiliseriez des sous-modalités auditives ou kinesthésiques. Cependant, le processus est plus facile si vous utilisez un repère visuel.

N'oubliez pas de rompre l'état lorsque vous passez d'un comportement à l'autre.

Pour le reste de la procédure, on suppose que les sous-modalités critiques sont la luminosité et la mise au point.
5. Demandez à votre client de prendre la photo de référence et de la rendre grande, lumineuse et clairement ciblée. Dans un coin de cette image (disons le coin inférieur droit), demandez à votre client de mettre une petite image sombre et floue de la nouvelle image de soi et du comportement associé.

Le client doit être associé à l'image repère (c'est-à-dire qu'il ne peut pas se voir dans l'image, il regarde avec ses propres yeux), tandis que l'image de la nouvelle image de soi doit être dissociée pour être motivante et attrayante. Une photo associée donne à votre client le sentiment qu'il a déjà fait le changement, et donc ce ne sera pas motivant pour lui.
6. Demandez à votre client de rendre l'image de repère plus petite, plus sombre et défocalisée à mesure que l'image de la nouvelle image de lui-même devient plus grande, plus lumineuse et plus nette. Continuez jusqu'à ce que l'image repère soit une petite image sombre et floue dans le coin inférieur droit d'une grande image claire et nette de la nouvelle image de soi.
7. Demandez à votre client de prendre un moment pour profiter de cette nouvelle image de lui-même et des ressources dont il dispose désormais.
8. État de rupture. Demandez à votre client de répéter les étapes 5, 6 et 7, mais cette fois, demandez-lui de faire l'étape 6 plus rapidement.
Il est important de rompre l'état après l'étape 7. Nous voulons créer une direction convaincante de l'image de repère à la nouvelle image de soi. Si nous n'avons pas rompu l'état, alors nous établirions un cycle où la nouvelle image de soi ramènerait à l'image de repère.
9. Demandez à votre client de répéter les étapes 5, 6 et 7 jusqu'à ce qu'il l'ait fait au moins 7 fois et l'étape six ne prend qu'une fraction de seconde.
C'est pourquoi on l'appelle Swish Pattern en moins de temps qu'il n'en faut pour dire rapidement swish, le client a terminé l'étape 6. La vitesse est essentielle à l'étape 6.
10. Test et rythme futur . Demandez à votre client de penser au signal. Pense-t-il maintenant à la nouvelle image de soi et aux comportements associés ?
Cure Phobie
Le cerveau apprend les choses rapidement, pas lentement. Richard Bandler utilise souvent l'analogie selon laquelle si vous regardiez un film, une image par jour pendant cinq ans, vous n'auriez jamais l'intrigue. Le cerveau est ainsi. Il faut un séquençage rapide des trames pour se faire une idée. La cure de phobie doit être faite rapidement pour être efficace. Ce qui suit si la technique telle qu'elle existe pour le traitement d'une phobie avec un déclencheur visuel - voir une araignée, ou un serpent, un ascenseur, ou vos beaux-parents : =)
C'est une technique qu'il est préférable de faire avec un pro, car elle nécessite que vous restiez concentré et sur la bonne voie. Il est possible que vous puissiez faire cela vous-même, mais vous feriez bien mieux avec un professionnel qualifié pour vous guider à travers qui peut utiliser vos commentaires non verbaux pour déterminer la meilleure façon de peaufiner le processus pour vous.
Une note rapide - avant de faire la cure de phobie, parcourez le cadre de résultats, assurez-vous de résoudre les autres problèmes qui peuvent être liés à votre phobie.
La technique
1. Tout d'abord, imaginez un grand théâtre, vous êtes assis dans un siège près du milieu, et sur l'écran se trouve une photo fixe en noir et blanc dans laquelle vous pouvez vous voir dans une situation juste avant que vous ayez la réponse phobique.
2. Ensuite, imaginez que vous flottez hors de votre corps dans la salle de cinéma et montez dans la cabine de projection. D'ici dans la cabine de projection, vous pouvez voir l'écran, et vous pouvez vous voir assis là sur le siège au milieu du théâtre. Remarquez la couleur de votre chemise ou de votre chemisier que vous portez sur ce siège.
3. Maintenant, transformez cet instantané sur l'écran en un film en noir et blanc et regardez-le du début à la fin de cette expérience désagréable. Lorsque vous arrivez à la fin, je veux que vous l'arrêtiez sous forme de diapositive, puis que vous sautiez à l'intérieur et que vous exécutiez le film en arrière. Vous verrez tout se passer à l'envers - les gens marcheront à reculons, les choses reculeront, comme si vous rembobiniez un film, sauf que vous serez à l'intérieur du film. Exécutez le film à l'envers en couleur et ne prenez qu'une ou deux secondes pour le faire.
4. Maintenant, pensez à ce dont vous avez la phobie, voyez ce que vous verriez si vous y étiez. Comment se sent-il différent ?
5. Maintenant, vous vous demandez peut-être si ce changement sera valable la prochaine fois que vous serez vraiment confronté à la situation… alors testez-le. Faites preuve de bon sens - si votre phobie était celle des serpents, alors allez chercher un serpent dans une animalerie pour jouer avec, pas un cobra ou un hochet.
Cadre de l'accord
Ce modèle crée un résultat commun ou conjoint sur lequel les deux parties à un conflit ou à une négociation peuvent convenir :
Exemple de pratique :
1. Précisez une situation où vous négociez entre deux personnes.
2. Demandez à chacun son résultat et revenez en arrière .
3. Trouvez un résultat commun sur lequel les deux peuvent s'entendre.
4. Utilisez FERMETURE CONDITIONNELLE , ci-dessous, pour livrer.
5. S'il y a des objections :
A. Demandez à chacun ce que son idée ou son objection est censée accomplir. Allez méta à cela (… et qu'est-ce que cela vous apportera ?) jusqu'à ce que vous arriviez à un résultat sur lequel chacun peut s'entendre.
B. Demandez à chacun ce qui se passera s'ils ne parviennent pas à un accord. Utilisez cette option si les parties ne coopèrent pas ou se disputent

Fermeture conditionnelle
Ce cadre vous aide à déterminer dès le départ quels problèmes doivent être résolus avant qu'une solution puisse être finalisée.
Exemple de pratique :
1. « A » fait une proposition à « B ».
2. « B » soulève une objection.
3. « A » fait marche arrière sur l'objection de « B ».
4. Faites la fermeture conditionnelle :
Si je peux satisfaire votre objection, alors vous accepteriez « X », est-ce correct ?
5. Si non, retournez à l'étape 2 et demandez toutes les objections, puis suivez à nouveau les étapes.
 6. Si oui, amusez-vous !

Comment travailler avec des sous-modalités

Sous-modalités : aime ne pas aimer le script

1. Pouvez-vous penser à quelque chose que vous aimez mais que vous n'auriez pas aimé ? Bon, qu'est-ce que c'est ? En pensant à cela, avez-vous une image ?

2. Pouvez-vous penser à quelque chose qui est similaire, mais que vous n'aimez absolument pas. Par exemple, la crème glacée et le yaourt. (Procurez-vous les sous-modalités. L'emplacement doit être différent !)

3. Remplacez les sous-modalités de #1 par les sous-modalités de #2.

TEST : Et maintenant, qu'en est-il de cette chose que vous aimiez auparavant ?
En quoi est-ce différent ?

Sous-modalités : script de changement de croyance

1. Pouvez-vous penser à une croyance limitante sur vous-même que vous souhaiteriez ne pas avoir ? Bon, qu'est-ce que c'est ? En pensant à cette croyance, avez-vous une image ? (Élicatez les sous-modalités.)

2. Pouvez-vous penser à une croyance qui n'est plus vraie. Par exemple, vous étiez peut-être un fumeur. Quelqu'un qui était un fumeur, croyait qu'il était un fumeur, mais maintenant il ne le croit plus. Ou quelqu'un qui possédait une nouvelle voiture de 1985, croyait qu'il était propriétaire d'une nouvelle voiture, mais maintenant, ce n'est plus le cas. Avez-vous quelque chose comme cela qui était vrai pour vous, mais qui ne l'est plus ? Bon, qu'est-ce que c'est ? En pensant à cette croyance, avez-vous une image ? (Expliquez les sous-modalités.)

3. Changez les sous-modalités de #1 en #2.

TEST : Maintenant, que pensez-vous de cette vieille croyance ?

4. Pouvez-vous penser à une croyance qui pour vous est absolument vraie ? Comme, par exemple, la croyance que le soleil va se lever demain. Croyez-vous cela? (Ou, la croyance qu'il est bon de respirer.) Bien, qu'est-ce que c'est ? En pensant à cette croyance, avez-vous une image ? » (Élicatez les sous-modalités.)

5. Pouvez-vous penser à une croyance que vous aimeriez avoir, qui est à l'opposé de la croyance en #1 ? Bon, qu'est-ce que c'est ? En pensant à cette croyance, avez-vous une image ?

6. Changez les sous-modalités de #5 en #4.

TEST : Maintenant, que croyez-vous ? Pourquoi crois-tu
avez-vous cette nouvelle croyance?

Liste de contrôle des sous-modalités

Visuel
1 2 3 4
Où est-il (ancre)
Associé / Dissocié
Noir/Blanc ou Couleur
Taille de l'image ?
Lumineux ou faible
3D ou plat ?
Concentré ou défocalisé ?

Encadré ou panoramique ?
Film ou photo ?
Film-Rapide/Normal/Lent

Emplacement
Direction
Interne ou Externe ?
Fort ou doux ?
Rapide ou lent?
Haut ou bas? (Terrain)
Tonalité
Timbre
Pause
Tempo
Durée
Unicité du son
Kinesthésique

Visuel
1 2 3 4
Où est-il (ancre)
Associé / Dissocié
Noir/Blanc ou Couleur
Taille de l'image ?
Lumineux ou faible
3D ou plat ?
Concentré ou défocalisé ?

Encadré ou panoramique ?
Film ou photo ?
Film-Rapide/Normal/Lent

Emplacement
Direction
Interne ou Externe ?
Fort ou doux ?
Rapide ou lent?
Haut ou bas? (Terrain)
Tonalité
Timbre
Pause
Tempo
Durée
Unicité du son
Kinesthésique

Visuel
1 2 3 4
Où est-il (ancre)
Associé / Dissocié
Noir/Blanc ou Couleur
Taille de l'image ?
Lumineux ou faible
3D ou plat ?
Concentré ou défocalisé ?

Encadré ou panoramique ?
Film ou photo ?
Film-Rapide/Normal/Lent

Emplacement
Direction
Interne ou Externe ?
Fort ou doux ?
Rapide ou lent?
Haut ou bas? (Terrain)
Tonalité
Timbre
Pause
Tempo
Durée
Unicité du son
Kinesthésique

Motif Swish grande image
LES CLÉS D'UN SWISH RÉUSSI
Les modèles Swish ont pour but de créer un élan
vers un avenir irrésistible.
Le Swish Pattern installe des choix pour un nouveau mode de vie plutôt
que de changer ou de supprimer de vieilles habitudes.

FAIRE UN PATRON SWISH

1. Obtenez l'image qui représente l'habitude ou la situation que vous aimeriez changer. (Quand tu penses à ________, as-tu une photo ?")
2. Obtenez une image du type de personne que vous aimeriez être. (« Comment aimerais-tu être à la place ? Quand tu penses à ça, as-tu une photo ? »)
3. Modifiez l'intensité visuelle de l'état souhaité (luminosité, taille, distance, etc.) pour la Kinesthésique la plus « réelle » ou la plus positive.
4. Ramenez l'ancienne image (#1), MAINTENANT ENTREZ DANS L'IMAGE, entièrement associée.
5. Insérez maintenant dans le coin inférieur gauche, une petite image sombre de l'état souhaité.
6. Simultanément, l'image de l'état actuel rétrécit rapidement et recule jusqu'à un point éloigné tandis que l'image sombre explose en pleine vue. (Cela peut être accompagné d'un son SWIIISSH interne ou externe, mais ce n'est pas nécessaire - la vitesse l'est !)
7. Répétez #6 au moins cinq fois. Profitez des résultats !
REMARQUES À GARDER À L'ESPRIT
une. Être pleinement associé à l'ancien modèle.
b. Avoir des représentations sensorielles détaillées dans l'état souhaité.
c. Si le client est associé dans l'image finale = RESULTAT
ré. Si le client est dissocié dans l'image finale = DIRECTION (Ceci est généralement préféré pour créer un avenir convaincant.)
e. Assurez-vous d'avoir un état de pause entre chaque Swish Pattern afin de ne pas les boucler. Fermez les yeux à chaque étape du processus et ouvrez-les entre les étapes.

Script de modèle Swish des sous-modalités

1. Susciter l'état ou le comportement actuel : comment savez-vous qu'il est temps de __________ ? (Ex. : Se sentir mal.) Quand tu penses à ce ____________ (État ou Comportement) as-tu une photo ? (Casse État)
2. Obtenir l'état souhaité : comment aimeriez-vous (se sentir/agir) à la place ? Quand tu penses à ça ______________ (État ou Comportement) as-tu une photo ?
3. Si vous le souhaitez, aidez le client à ajuster l'intensité visuelle de l'état souhaité pour la kinesthésie la plus positive.
4. Bien, maintenant sortez de l'image pour que vous puissiez voir votre corps sur l'image. (État de rupture)

5. Bien, maintenant pouvez-vous prendre l'ancienne photo et l'afficher à l'écran ? Assurez-vous que vous regardez à travers vos propres yeux.
6. Bien, comme vous avez l'ancienne image à l'écran, pouvez-vous voir la nouvelle image dans le coin inférieur gauche, petite et sombre ? Assurez-vous de voir votre corps sur la photo.
7. Bon, maintenant, faites exploser l'image en grand et lumineux, et faites-la exploser pour qu'elle recouvre l'ancienne image, tandis que l'ancienne image rétrécit et devient petite et sombre dans le coin inférieur gauche, et faites-le aussi rapidement que possible. sssswishhhhh.
8. Bien, sssswishhhhh.
9. Maintenant, effacez l'écran.
10. Répétez les étapes 5, 6, 8 et 9 jusqu'à ce que l'état ou le comportement indésirable ne soit plus accessible.
11. Test et rythme futur.


8 stratégies pour un rétablissement efficace des traumatismes de l'enfance

En tant qu'expert médico-légal sur l'évaluation des traumatismes de l'enfance, je travaille fréquemment avec des enfants dont la vie a été brisée par un événement traumatisant et qui sont maintenant dominés par un sentiment constant de danger et des émotions effrayantes.

Beaucoup d'entre eux évitent les interactions sociales et peuvent s'isoler. Ils sont susceptibles de se considérer comme mauvais et indignes, et peuvent être à risque de se faire du mal.

Certains sont souvent perçus par les autres comme irritables, hostiles ou agressifs. Ces enfants peuvent avoir des ennuis à la maison ou à l'école pour leurs problèmes de comportement. Leur fonctionnement quotidien normal est généralement perturbé par des souvenirs intrusifs et persistants et une ré-expérience sensorielle de l'événement traumatique.

De plus, ils peuvent sembler émotionnellement détachés, incapables de faire confiance aux autres et éviter les émotions négatives. Dans les cas d'abus sexuels, les victimes peuvent avoir tendance à avoir des peurs sexuelles et des sentiments et comportements sexuels non désirés.

Qu'est-ce que le traumatisme de l'enfance ?

Le traumatisme de l'enfance peut être causé par toute situation perçue par l'enfant comme effrayante et/ou accablante, et au cours de laquelle l'enfant se sent effrayé et impuissant. Cette situation n'est souvent qu'un événement ponctuel, comme une blessure ou une catastrophe naturelle.

Mais il peut aussi s'agir d'un stress continu à long terme, tel que des abus physiques, sexuels ou verbaux, de la négligence, une exposition à la violence domestique ou une maladie chronique. Tous ces événements peuvent provoquer des symptômes de traumatisme émotionnel et psychologique.

Certains des symptômes psychologiques et émotionnels les plus fréquents et les plus connus des traumatismes comprennent :

  • Dépression
  • Anxiété
  • Colère/agression
  • Dissociation
  • Confusion, choc et déni
  • Culpabilité et honte

Il semble moins connu qu'une expérience traumatique peut également se manifester sous une forme de symptômes physiologiques tels que :

  • Problèmes de sommeil
  • Fatigue et manque d'énergie
  • Maux et douleurs
  • Tension musculaire
  • Battement de coeur de course
  • Manque de concentration et de concentration

Risque de traumatisme futur chez les adultes et les enfants

La recherche montre que vivre un traumatisme pendant l'enfance peut avoir un impact très négatif et durable sur le bien-être émotionnel, psychologique et physiologique de l'individu à l'âge adulte, surtout s'il n'est pas résolu.

Plus précisément, les traumatismes de l'enfance ont été associés à diverses formes de dérégulation des émotions, y compris la réactivité au stress, qui serait l'un des mécanismes sous-jacents au lien entre les traumatismes de l'enfance et les troubles psychologiques.

Par exemple, la recherche montre que les personnes ayant des antécédents de violence psychologique plus graves ont montré une plus forte réactivité au stress pour l'anxiété. (1) Les personnes ayant des antécédents de traumatisme pendant l'enfance ont également signalé une réactivité émotionnelle significativement accrue au stress de la vie quotidienne, en particulier si l'événement traumatique s'est produit avant l'âge de 10 ans. (2)

Les recherches montrent également que les traumatismes émotionnels de l'enfance ont plus d'influence sur les problèmes interpersonnels chez les patients adultes souffrant de dépression et de troubles anxieux que les traumatismes physiques de l'enfance.

Des antécédents de violence physique pendant l'enfance sont liés à des modèles interpersonnels dominants plutôt qu'à des modèles interpersonnels de soumission à l'âge adulte. Ces résultats fournissent des preuves préliminaires que les traumatismes de l'enfance pourraient contribuer de manière substantielle aux problèmes interpersonnels à l'âge adulte. (3)

Traumatisme et développement du cerveau :

Le cerveau et le système immunitaire ne sont pas complètement formés à la naissance mais continuent plutôt à mûrir en réponse à l'environnement postnatal. L'interaction bidirectionnelle entre le cerveau et le système immunitaire permet aux facteurs de stress psychosociaux de l'enfance d'affecter le développement du système immunitaire, qui à son tour peut affecter le développement du cerveau et son fonctionnement à long terme.

Le stress au début de la vie prédit une inflammation ultérieure, et il existe des analogies frappantes entre les corrélats neurobiologiques du stress au début de la vie et de l'inflammation. Ces résultats suggèrent de nouvelles stratégies pour remédier aux effets des traumatismes de l'enfance avant l'apparition des symptômes cliniques, telles que les interventions anti-inflammatoires. (4)

De plus, il existe de nombreuses preuves suggérant que les expériences défavorables de la petite enfance ont un effet profond sur le développement du cerveau. Les enfants qui sont exposés à des abus sexuels ou physiques ou au décès d'un parent sont plus à risque de développer des troubles dépressifs et anxieux plus tard dans la vie.

Des études précliniques et cliniques ont montré que le stress répété au début de la vie entraîne des altérations des systèmes neurobiologiques centraux, en particulier du système des facteurs de libération de la corticotrophine, entraînant une réactivité accrue au stress. De toute évidence, l'exposition à des facteurs de stress au début de la vie entraîne des changements neurobiologiques qui augmentent le risque de psychopathologie chez les enfants et les adultes.

Sensibilité au stress

De plus, les traumatismes de l'enfance sont associés à une sensibilité accrue au stress social et peuvent contribuer à un dérèglement psychotique et affectif plus tard dans la vie, par le biais d'une réponse paranoïaque et stressante sensibilisée aux facteurs de stress sociaux. (5)

Comme présenté ci-dessus, un nombre important d'études montrent des associations entre le stress au début de la vie et le risque de maladies mentales et somatiques plus tard dans la vie. Potentiellement, ces résultats permettront des opportunités sans précédent d'améliorer la précision des outils de diagnostic clinique actuels et le succès des interventions.

À l'heure actuelle, nous n'avons que des informations limitées sur la façon dont l'exposition de l'enfance au stress traumatique se traduit par un risque biologique de psychopathologie. Des études d'observation sur l'homme et des modèles animaux expérimentaux suggèrent que l'exposition de l'enfance au stress traumatique peut déclencher une réponse inflammatoire systémique durable semblable à la réponse corporelle à une blessure physique.

À leur tour, ces blessures cachées du traumatisme de l'enfance peuvent affecter le développement du cerveau, les domaines comportementaux clés (par exemple, la cognition, les systèmes de valence positive, les systèmes de valence négative), la réactivité aux facteurs de stress ultérieurs et, finalement, le risque de psychopathologie. (6)

La solution anti-dépresseur

Les enfants et les adultes diagnostiqués avec un trouble de stress post-traumatique (TSPT) sont couramment prescrits des antidépresseurs contenant le neurotransmetteur sérotonine.

Dans les milieux psychiatriques, la sérotonine a un rôle bien reconnu dans la modulation d'un certain nombre de troubles de l'humeur et de l'anxiété. Les antidépresseurs les plus courants sont Celexa, Lexapro, Prozac, Paxil et Zoloft.

Les antidépresseurs introduits depuis 1990, en particulier les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) sont de plus en plus utilisés comme traitement de première intention de la dépression et des traumatismes psychologiques chez les enfants.

La sécurité de la prescription d'antidépresseurs aux enfants (y compris aux adolescents) a fait l'objet d'une préoccupation croissante dans la communauté et la profession médicale, ce qui a conduit à des recommandations contre leur utilisation de la part du gouvernement et de l'industrie. (7)

Malheureusement, la plupart des parents de mes clients pédiatriques ne sont pas bien informés (voire pas du tout) des effets secondaires négatifs graves de ces médicaments.La plupart des antidépresseurs peuvent provoquer des réactions dangereuses lorsqu'ils sont combinés avec certains médicaments ou suppléments à base de plantes.

Effets secondaires antidépresseurs

Parfois, un antidépresseur peut provoquer une accumulation élevée de sérotonine dans le corps, provoquant ce qu'on appelle le syndrome sérotoninergique. Les signes et symptômes du syndrome sérotoninergique comprennent l'anxiété, l'agitation, la transpiration, la confusion, les tremblements, l'agitation, le manque de coordination et une fréquence cardiaque rapide.

Cependant, le fait le plus alarmant est que la FDA exige que tous les antidépresseurs portent des avertissements de type boîte noire, les avertissements les plus stricts pour les ordonnances. Dans certains cas, les enfants, les adolescents et les jeunes adultes de moins de 25 ans peuvent avoir une augmentation des pensées ou des comportements suicidaires lors de la prise d'antidépresseurs.

En fait, des études de recherche montrent que l'utilisation d'antidépresseurs chez les patients pédiatriques est associée à un risque légèrement accru de suicide. (8)

Au fil des ans, j'ai personnellement évalué de nombreux enfants aux prises avec des pensées d'automutilation et suicidaires, tout en prenant des antidépresseurs.

D'autres effets secondaires négatifs des antidépresseurs peuvent inclure, entre autres :

  • Somnolence
  • La nausée
  • Bouche sèche
  • Insomnie
  • La diarrhée
  • Nervosité, agitation ou agitation
  • Vertiges
  • Vision floue

Comment améliorer en toute sécurité la récupération après un traumatisme

Sur la base de mon expérience clinique, je crois que les médicaments psychotropes peuvent être efficaces dans le traitement de certaines affections psychiatriques. Cependant, je pense également qu'en raison de leurs effets secondaires négatifs, souvent néfastes, les médicaments psychotropes ne devraient être utilisés qu'en dernier recours.

Malheureusement, de nombreux prestataires de soins sous-estimeront les traitements non médicamenteux qui sont à la fois plus sûrs et plus efficaces. Alors, examinons certaines de ces stratégies efficaces.

  1. Évaluation psychologique complète &ndash Il est crucial que vous et/ou votre enfant subissiez une évaluation psychologique ou traumatique complète, consistant en un entretien clinique et une batterie complète de tests cliniques pour déterminer les diagnostics et l'évaluation corrects de votre fonctionnement émotionnel, comportemental et cognitif actuel ainsi que de votre besoins de traitement. De nombreuses personnes sont mal diagnostiquées et se voient prescrire des médicaments psychotropes sur la base d'une brève enquête ou d'un entretien avec un pédiatre ou un psychiatre. Dans de tels cas, l'accent est mis sur le traitement des symptômes du patient plutôt que sur le cœur même de son état. Ainsi, les symptômes ne sont que partiellement gérés ou supprimés et souvent de nouveaux symptômes apparaissent.
  1. Trouver un spécialiste en traumatologie &ndash Affronter et résoudre vos sentiments et vos pensées concernant votre traumatisme ou votre victimisation est une partie nécessaire de votre guérison. Compte tenu de la difficulté et de la complexité de ce processus, il est impératif que vous trouviez un thérapeute expérimenté dans le traitement des victimes de traumatismes. La thérapie cognitivo-comportementale et la désensibilisation et le retraitement des mouvements oculaires (EMDR) se sont avérés très utiles (9) dans le traitement des symptômes de traumatisme.
  1. Trouver un docteur en médecine fonctionnelle &ndash un fournisseur de médecine fonctionnelle expérimenté évaluera votre personne dans son ensemble plutôt que seulement vos symptômes. Il ou elle travaillera comme un enquêteur pour reconstituer votre puzzle et identifier les pièces manquantes et les déséquilibres déclenchant vos problèmes de santé, y compris les symptômes de traumatisme physique. Votre médecin vous aidera également à économiser du temps et de l'argent en vous indiquant exactement les bons tests et méthodes de traitement afin que votre chemin vers le bien-être devienne plus clair et vos efforts plus efficaces et moins coûteux à long terme.
  1. Exercer &ndash Les expériences traumatisantes peuvent souvent vous mettre &ldquostuck&rdquo dans l'hyperexcitation et la peur. L'exercice peut améliorer considérablement votre capacité à changer votre état d'esprit et à déplacer votre attention de vos pensées négatives vers votre corps et la façon dont il se sent et ainsi, en fin de compte, &ldquolibérer» votre système nerveux. Les exercices qui sollicitent tout votre corps, comme la marche/le jogging, la natation ou la danse, fonctionnent le mieux.
  1. Techniques d'autorégulation et réduction du stress &ndash apprenez des techniques simples de respiration consciente, de relaxation et de tolérance à la détresse pour faire face à l'anxiété, à la dépression et aux émotions négatives. Apprenez la méditation simple ou le yoga et quoi que vous choisissiez, assurez-vous que cela vous soulage et que vous l'appréciez.
  1. Dormir &ndash Les survivants de traumatismes, adultes et enfants, sont souvent aux prises avec l'incapacité de dormir ou de rester endormis. Cependant, la gestion de votre routine et de vos habitudes de sommeil est cruciale pour votre guérison émotionnelle et votre rétablissement après un traumatisme. Les besoins en sommeil varient avec l'âge, mais de manière générale, les jeunes enfants ont besoin d'environ 11 à 12 heures par nuit, les adolescents ont besoin de 8,5 à 9,25 heures et l'adulte moyen a besoin de sept à neuf heures par nuit. Pour des conseils très utiles sur le sommeil, consultez cet article écrit par le Dr David Jockers.
  1. Nettoyez votre alimentation Etant donné qu'il existe des analogies frappantes entre les corrélats neurobiologiques du stress psychologique et de l'inflammation dans le corps, le régime anti-inflammatoire est probablement votre meilleur choix. Votre médecin de médecine fonctionnelle peut déterminer le meilleur régime pour augmenter votre énergie et minimiser vos sautes d'humeur et vos symptômes de dépression.
  1. Rechercher de l'aide &ndash, il est très facile et courant pour les survivants de traumatismes de s'isoler et de se replier sur eux-mêmes. Cependant, cet isolement est préjudiciable à votre bien-être émotionnel. Se connecter avec les autres ne signifie pas que vous devez discuter de votre expérience traumatisante avec eux. La simple participation à des activités normales avec les autres ou le bénévolat apportera du réconfort à votre âme. Vous pouvez également trouver un groupe de soutien pour les survivants de traumatismes pour trouver des encouragements et de l'inspiration en écoutant comment les autres font face à leur situation.

Si votre enfant est victime d'un traumatisme&hellip

N'ayez pas peur de communiquer avec vos enfants leurs pensées et leurs sentiments concernant leur expérience traumatisante. Ne vous inquiétez pas si vous constatez que votre enfant cherche la sécurité en régressant vers un plus jeune âge en faisant pipi au lit après avoir été entièrement propre ou en refusant d'être seul.

Votre attitude réconfortante, positive et patiente a une influence significative sur le rétablissement de l'enfant après un traumatisme. Les enfants ont souvent tendance à se blâmer pour leur propre victimisation.

Assurez votre enfant qu'il n'est pas responsable de l'événement traumatisant. Donnez à votre enfant un sentiment d'espoir et de sécurité.

Dernier mot:

Si vous luttez contre les symptômes d'un traumatisme, il existe une variété de techniques et de pratiques de guérison non médicamenteuses, sûres, alternatives et efficaces qui peuvent faire des merveilles dans le rétablissement d'un traumatisme pour vous ou votre enfant. Si vous prenez actuellement des antidépresseurs ou d'autres médicaments, vous pouvez discuter avec votre médecin de la possibilité de réduire vos doses en toute sécurité avant de cesser complètement de prendre le médicament.

Vous ne devez JAMAIS arrêter de prendre le médicament sans en parler d'abord à votre médecin. Cependant, vous pouvez commencer à mettre en œuvre les stratégies alternatives énumérées ci-dessus avec vos médicaments pour accélérer votre rétablissement.


Guérison intérieure de l'enfant : 5 exercices étonnamment puissants

L'«enfant intérieur» est l'un de ces concepts qui est utilisé régulièrement mais qui est un peu déroutant à penser.

On y fait référence de différentes manières, allant de "l'enfant archétype", à "l'enfant intérieur", à "l'enfant merveilleux" à "l'enfant blessé".

Mais qu'est-ce que ça veut dire ? Et comment la « guérison intérieure de l'enfant » vous aide-t-elle à apporter des changements positifs dans votre vie ?

Il y a quelques jours, j'ai fait une incroyable session d'hypnothérapie masterclass avec Marisa Peer (c'est en ligne et gratuit - vous pouvez le faire aussi en cliquant ici). Au cours de la session, Marisa nous ramène à l'enfance afin d'effacer toutes les expériences traumatisantes que nous avons eues qui ont entraîné une peur du rejet.

La séance d'hypnothérapie était si puissante que j'ai décidé d'explorer le concept de « l'enfant intérieur ». Dans cet article, je vais expliquer ce que cela signifie et partager 5 exercices étonnamment puissants pour guérir votre enfant intérieur blessé.


Diplôme interactif en ligne en streaming en direct en hypnothérapie ericksonienne compatissante – 197,50 £ par mois.

Une suggestion est le comportement souhaité à effectuer par le client. Les suggestions post-hypnotiques sont délivrées après qu'une personne hypnotisée entre en transe - un état dans lequel elle est plus ouverte à l'influence. Il existe deux écoles de pensée pour les suggestions.

Suggestions indirectes

Erickson était un champion de la suggestion indirecte. C'est l'une des préférées des hypnothérapeutes certifiés car cette méthode met le contrôle entre les mains du sujet plutôt que celles d'un autoritaire - en respectant les limites du patient et l'éthique clinique. De plus, il s'est avéré plus efficace pour les sujets résistants ou sceptiques à l'égard de la transe. Plutôt que de « ordonner » à un sujet de se détendre (suggestion directe), on pourrait dire :

« Vous voudrez peut-être fermer les yeux, lorsque vous êtes à l'aise. »

Suggestion directe

En hypnose conversationnelle, une suggestion directe est un ordre explicite d'effectuer une certaine action. Bien que puissant, il est parfois considéré comme contraire à l'éthique car en tant qu'autorité (un médecin ou un hypnotiseur), vous détenez le pouvoir sur le client. Le client ne contrôle pas la décision de changer de comportement avec cette méthode. L'expérience de la prison de Stanford était un exemple tristement célèbre d'utilisation de l'autorité, de l'obéissance et des suggestions directes pour manipuler les sujets.

Voici quelques suggestions directes classiques :

Tonalité vocale

Le ton de votre voix est particulièrement utile lorsque vous faites des suggestions. Cela peut doubler avec d'autres techniques (comme la relaxation).

« Vous pourriez souhaiter devenir détendu"

Dans l'exemple ci-dessus, le mot « détendu » est prononcé doucement et de manière allongée. Au contraire, vous pouvez faire une suggestion directe à haute voix.

"Vous serez ARRÊTER fumeur!"

Une autre paire parfaite pour le ton de la voix est la technique de confusion. Le thérapeute peut faire varier le ton de la voix du murmure au cri, parler avec un accent différent ou utiliser un zézaiement pour embrouiller le sujet.

Déclencheur hypnotique

Il existe de nombreuses formes de déclencheurs hypnotiques. Un déclencheur rappelle au subconscient une action ou un sentiment souhaité qui a été suggéré sous hypnose. Voici quelques exemples:

  • Ouvrir les yeux
  • Son de cloche
  • Claquement de doigts
  • claquement de mains
  • Debout ou assis
  • Ouvrir une porte

Voici comment un déclencheur hypnotique pourrait s'appliquer à l'agoraphobie :

« Quand vous ouvrez une porte, vous pourriez voir votre famille aimante de l'autre côté. »


Comment tirer le meilleur parti de cet article

Ce que je suis sur le point de partager avec vous peut vous aider à devenir le commerçant héroïque et l'être humain que vous avez toujours su que vous pourriez être.

Vous devrez participer à ce que Joseph Campbell appelle le voyage des héros.

Depuis que vous avez trouvé cet article, vous êtes probablement prêt à commencer votre voyage.

Avant de commencer, cependant, veuillez garder les 4 choses suivantes à l'esprit…

1. Les mêmes choses ne fonctionneront pas pour tout le monde

Cet article vous donnera quelques points de départ, mais c'est à vous de vous mettre au travail.

Vous devez être prêt à essayer différentes modalités et à comprendre les choses par vous-même. Ce qui fonctionne pour moi ne fonctionnera pas forcément pour vous.

Certaines personnes vous diront qu'un certain traitement guérira tout.

2. Le dogme est l'ennemi du progrès

Laissez tomber vos croyances existantes, juste pour la durée de cet article de blog.

Vous souvenez-vous du jeu de téléphone à l'école primaire ? Voici un bon exemple.

Si vous ne savez pas de quoi je parle, le jeu est essentiellement utilisé pour enseigner aux enfants que les déclarations peuvent changer radicalement, car elles sont transmises d'une personne à l'autre. Alors ne croyez pas toujours ce que vous entendez.

La même chose peut se produire dans les systèmes de croyances comme :

  • Religions
  • Lois
  • Systèmes éducatifs
  • Traditions
  • dictons courants

La différence est que "l'effet téléphone" dans ces systèmes de croyances peut être multiplié par des milliards de personnes sur des milliers d'années. Plus d'un certain nombre de choses se sont probablement perdues dans la traduction, sont obsolètes et ont été déformées pour servir des agendas personnels.

Soyez donc prêt à juger les idées sur les seuls critères qui comptent & si cela fonctionne pour vous ou non.

Vous pouvez choisir de reprendre vos croyances existantes à la fin de cet article de blog.

3. Ceci est un processus continu

Même si vous résolvez de gros problèmes dans votre vie, ce ne sera pas que des licornes et des arcs-en-ciel. Vous devrez maintenir les gains que vous avez réalisés et il y aura inévitablement de nouvelles merdes qui arriveront.

La bonne nouvelle est que si vous êtes capable de résoudre les gros problèmes une fois, vous êtes beaucoup mieux équipé pour traiter de nouvelles choses plus tard.

Si vous ne le faites pas chaque année, le désordre s'accumule.

4. Je ne suis pas docteur

Consultez un médecin agréé avant d'essayer quoi que ce soit mentionné dans cet article de blog.

Toutes les informations contenues dans cet article sont à titre informatif uniquement et constituent mon expérience et mon opinion personnelles. Ce n'est pas un avis médical d'aucune sorte. Je ne prétends pas avoir toutes les réponses, juste beaucoup de curiosité et une volonté d'essayer différentes choses.

Bien maintenant que nous avons réglé cela, examinons pourquoi nous avons des obstacles psychologiques sur le chemin pour devenir un trader toujours rentable.


Quelle est l'efficacité de la technique du film inversé PNL dans le traitement des expériences traumatisantes ? - Psychologie

Résoudre le deuil *
par Steve et Connirae Andreas
&copie2002

"Je venais d'apprendre votre processus de deuil en 1990 lorsque mon père a eu une crise cardiaque. J'étais avec lui à l'hôpital pendant trois jours jusqu'à sa mort. Il était déjà en état de mort cérébrale quand je suis arrivé à l'hôpital, et le processus de sa mort . Je vais simplement décrire comme horrible et horrible. Néanmoins, j'ai utilisé votre processus de deuil tout le temps et l'expérience a été une transformation pour moi. Je n'ai jamais perdu ma connexion avec ce que j'appellerai son âme, et je le sens toujours. Je vous remercie tous les deux pour votre travail."
—Kirk VandenBerghe

Nous enseignons le processus de résolution du deuil dans les formations de maître praticien depuis que nous l'avons développé il y a plus de quatorze ans. Cœur de l'esprit (1, Ch. 11) fournit une introduction à ce processus, et une démonstration filmée Résoudre le deuil (2) de Connirae en fournit un exemple. Ce processus est assez souvent très utile, car la réponse au deuil du vide et de la tristesse en réponse à la perte d'une personne aimée est quelque chose que tout le monde vivra à un moment de sa vie, et de nombreuses personnes subissent de nombreuses pertes importantes. Le deuil non résolu est souvent un facteur majeur non reconnu dans un large éventail d'autres difficultés qui amènent les gens à rechercher une thérapie, notamment le manque de motivation, la dépression, les maladies chroniques et la crise de la quarantaine.
Lorsque nous avons décidé pour la première fois de modéliser la réponse au deuil, nous avons comparé les expériences de personnes particulièrement ingénieuses pour faire face à des pertes importantes, avec les expériences de ceux qui éprouvaient encore de la tristesse et du deuil, et qui avaient de la difficulté à reprendre leur vie en main après un perte.
Nous avons constaté que ceux qui étaient en deuil - que ce soit à long ou à court terme - ont fait quelque chose qui pourrait être décrit de l'une des deux manières suivantes :

1. Rappel de la fin. Souvent, ils commettaient l'erreur de rappeler le fin de la relation, plutôt que la relation amoureuse elle-même. Par exemple, ils pourraient se souvenir de la dernière dispute passionnée qui a conduit à la rupture, ou au processus de divorce laid, à l'horrible maladie terminale ou à tout autre événement désagréable qui a entraîné le fin de la relation, plutôt que la relation amoureuse elle-même.
Même lorsqu'ils se souviennent de cet événement de manière dissociée, comme s'ils étaient vus sur un écran de télévision, les sentiments sont plutôt désagréables qu'amoureux. Beaucoup de gens se souviennent de ces événements comme s'ils se produisaient ici et maintenant, avec toute l'intensité du désagrément de l'événement original. Cette fin de la relation n'est pas l'expérience précieuse que la personne pleure, et cette erreur courante rend impossible l'expérience des sentiments d'amour particuliers qu'elle a eus avec la personne perdue.
Lorsque quelqu'un se souvient de la fin, l'une des premières étapes du processus consiste à lui demander de penser à ce qu'il a aimé et apprécié dans la relation perdue, plutôt qu'à la fin de la relation. Il s'agit d'une demande au client de changer le teneur de leur représentation.
Pour certaines personnes, déplacer l'attention de la fin vers un souvenir particulier de la personne perdue est une intervention complète, et elles n'ont pas à suivre le reste des processus ci-dessous. Lorsqu'ils se souviennent des bons moments comme s'ils se reproduisaient, ils ne ressentent plus aucune perte. Comme l'a dit le Dr Seuss, "Ne pleure pas parce que c'est fini, sois heureux que cela se soit produit."
Si leur image de la fin de la relation continue de les déranger et de les troubler, vous pouvez utiliser le remède contre la phobie de la PNL pour la résoudre, et vous pouvez également utiliser une autre intervention qui examine la fin afin d'en tirer des leçons, puis applique ces apprentissages à des scénarios futurs, afin qu'ils soient préparés à toute répétition potentielle.

2. Dissociation. D'autres se souviennent de la relation amoureuse, mais d'une manière distante, séparée, absente ou irréelle, entraînant un sentiment de vide plutôt que de plénitude que la personne a éprouvée dans la relation amoureuse. Il existe une variété de façons de représenter intérieurement la séparation ou la dissociation. Vous pouvez faire une image de la personne à une grande distance, ou vous pouvez vous voir avec la personne perdue, de sorte que vous puissiez vous voir tous les deux en train de vous amuser là-bas. Vous pouvez voir une bosse dans le lit mais voir qu'il n'y a personne dedans, ou l'image de la personne aimée peut apparaître transparente, floue ou fantomatique, etc. Une personne a eu une relation qui s'était principalement déroulée au téléphone , et après la mort de la personne, il pouvait encore entendre sa voix, mais elle avait une qualité de "tinny" car c'était un enregistrement, ce qui signifiait que c'était irréel.
Avec toutes ces différentes manières de représenter la personne comme distante et séparée, les bons sentiments d'être avec elle sont perdus. Il n'y a qu'un sentiment de vide, et cela provoque la tristesse et le deuil.

Démission
Lorsque nous avons interrogé des personnes qui disaient avoir surmonté leur perte avec succès, nous avons trouvé un certain nombre de personnes qui avaient repris leur vie en main, mais souvent avec un sentiment de résignation ou de défaite silencieuse. Lorsque nous leur demandions de penser à la personne perdue, ils soupiraient souvent, leurs épaules s'affaissaient un peu et leur respiration devenait plus superficielle. Certains diraient alors, « Ça va bien », mais dans une tonalité quelque peu élevée et tendue. Bien que cela soit un peu mieux que de se jeter dans des pleurs incontrôlables, il était clair que leur chagrin n'était pas résolu. Il n'a été traité que dans la mesure où il était contrôlé de manière à ne pas souvent empiéter sur leur expérience en cours.

Réponse ingénieuse à la perte
Il y en avait d'autres, cependant, qui avaient géré leurs pertes d'une manière beaucoup plus positive et utile. Lorsque nous leur posions des questions sur une perte, il y avait souvent un sourire et un adoucissement du visage, un léger soulèvement des épaules et une respiration plus profonde. Ils pouvaient parler de la personne perdue avec douceur, bienveillance et bonheur. Une femme a dit : « Quand je pense à Joe, c'est comme s'il était ici avec moi. Si je suis au supermarché en train de cueillir des oranges, il est là avec moi pour m'aider à choisir les meilleures, comme il le faisait auparavant. Ce type de réponse est clairement beaucoup plus agréable et permet d'accéder facilement à toutes les spécialités sentiments qu'ils avaient avec la personne qui est maintenant partie.Ce sont les personnes que nous avons étudiées pour savoir comment elles pouvaient être heureuses de manière congruente au sujet d'une perte importante.
Lorsque nous leur avons demandé comment ils pensaient à la personne perdue, nous avons constaté qu'ils pensaient littéralement à eux comme s'ils étaient encore présents, et cela leur a donné accès à tous les bons sentiments qu'ils ont eus au cours de la relation réelle. Il existe une variété de façons de le faire. Souvent, les gens penseront simplement à la personne perdue comme si elle était à proximité, grandeur nature et tridimensionnelle, bougeant et respirant, et capable d'offrir à la fois une conversation verbale et une réponse non verbale, comme si elle était physiquement vivante et présente. dans le monde réel. Certains représentent la personne perdue comme si elle était physiquement présente dans son cœur ou sa poitrine, ou présente dans tout son corps d'une manière ou d'une autre. Une personne a ressenti la personne perdue comme s'il s'agissait d'une gaine confortable et ajustée enveloppant tout son corps. D'autres avaient des manières différentes de représenter la personne perdue, mais toutes ont résulté en un fort sentiment que la personne était pleinement présent avec eux dans l'instant, et facile à contacter.

“Consttance de l'objet”
Quand nous y avons réfléchi un peu, nous nous sommes rendu compte que cette façon de se souvenir de la personne perdue n'est vraiment pas différente de ce que la plupart d'entre nous faisons lorsque quelqu'un que nous aimons est physiquement absent pendant une courte période. Pensez maintenant à quelqu'un qui est très spécial pour vous dans une relation existante, mais qui n'est pas physiquement près de vous en ce moment, et remarquez comment vous représentez cette personne dans votre esprit. Quels images, sons ou voix et sentiments utilisez-vous pour penser à cette personne ?. . .
Quand je (Steve) fais ça avec Connirae, qui est en ville pour faire des courses en ce moment, elle se tient à côté de moi, grandeur nature et respire, et elle se sent présente avec moi, comme si elle était réellement dans la pièce, ainsi les bons sentiments que j'ai eu avec elle sont facilement disponibles pour moi. Même s'il est possible qu'elle ait été tuée dans un accident de voiture ou qu'elle se soit enfuie avec un autre homme, je peux la représenter comme si la relation existait toujours et profiter de tous les sentiments chaleureux qui font partie de cette relation. Les psychologues ont appelé cette capacité « constance de l'objet » et les principes utilisés dans le processus de résolution du deuil peuvent également être utilisés pour enseigner cette capacité.

Anxiété de séparation
La constance des objets est une compétence que les petits enfants n'ont pas encore apprise. Quand maman s'en va, c'est comme si elle était partie pour toujours, et le petit enfant pleurera de manière inconsolable, dans ce qu'on appelle souvent "l'angoisse de la séparation". Heureusement, la plupart des petits enfants sont également incapables de garder l'image de maman partant. leur conscience pendant très longtemps et sont facilement distraits par d'autres événements. Il faut un certain temps pour que l'enfant apprenne à garder avec lui une image de maman associée, afin qu'il puisse conserver le sentiment de confort et de sécurité de la relation lorsqu'elle est partie pendant un certain temps.
Comme le montre ce qui précède, qu'une personne pense ou non à quelqu'un comme absent ou présent est indépendant de la « réalité » et qu'un observateur extérieur dise qu'il existe ou non une relation en cours. Cela ne dépend que de comment la personne représente la personne aimée dans son esprit, et c'est la clé du processus de résolution du deuil.
L'essence de ce processus est d'enseigner cette compétence importante à quelqu'un qui pleure quelqu'un qui est maintenant représenté comme séparé et parti. Puisqu'il existe une grande variation dans la façon dont une personne individuelle représente quelqu'un comme perdu ou présent, nous devons d'abord rassembler des informations pour savoir exactement comment cette personne en particulier le fait.

La cueillette informations
Nous demandons à quelqu'un qui est en deuil de penser d'abord à quelqu'un de spécial qui se sent présent dans sa vie (bien qu'ils ne soient pas physiquement présents pour le moment, et puissent être morts ou partis de façon permanente), puis à propos de la personne pour laquelle ils pleurent. Ensuite, nous leur demandons de penser aux deux personnes simultanément et de remarquer les différences de processus de sous-modalité entre elles. La perte sera généralement représentée comme distante et séparée d'une manière ou d'une autre, et avec un sentiment de vide émotionnel, tandis que la relation existante sera représentée avec un sentiment de présence et de plénitude émotionnelle.
Il y aura généralement des différences très importantes dans l'emplacement de ces représentations dans l'espace personnel. Par exemple, l'un peut être proche, à gauche et plus grand, etc. tandis que l'autre est plus éloigné, à droite et plus petit, etc. Il existe généralement de nombreuses autres différences. Une image peut être plus lumineuse que l'autre, ou plus colorée, ou en mouvement, l'une peut être silencieuse tandis que l'autre a des sons ou des voix, etc. Autant de différences totalement indépendantes du contenu des représentations. Une fois ces différences connues, il s'agit d'un processus assez simple pour transformer une situation de vide et de deuil en une situation de plénitude et de joie.
En général, prendre l'image de l'expérience de la perte et la déplacer vers le emplacement de l'expérience de la présence est tout ce qui est nécessaire pour transformer la perte en une expérience de présence ressentie. Typiquement, les autres différences de luminosité, de couleur, de mouvement, etc., changent spontanément lorsque l'emplacement est modifié. Si ces autres paramètres ne changent pas spontanément, nous demandons simplement au client de les modifier jusqu'à ce que l'expérience de perte se transforme pleinement en expérience de présence.
Lorsque cette transformation sera terminée, ils retrouveront les bons sentiments qu'ils avaient avec la personne perdue. Lorsque cela se produit, le client pleure souvent, mais ces larmes sont très différentes des larmes de perte. Ce sont des larmes de réunion avec les sentiments perdus, et il est important de permettre au client de prendre le temps de les vivre pleinement.

Recadrer les objections
La plupart des gens sont très heureux de pouvoir transformer leur deuil en une reconnexion avec l'expérience perdue, mais certains auront des objections. Avant de continuer, il est très important de respecter ces objections et de savoir quel est le résultat positif de chaque objection. Une fois que le résultat est connu, la tâche consiste à trouver un moyen pour que la transformation n'interfère pas avec le résultat de l'objection, ou même la soutienne mieux que le deuil. Voici quelques exemples:
1. "Je ne veux pas vous dire au revoir." "Je suis tout à fait d'accord avec vous. Beaucoup de gens pensent à tort qu'ils doivent dire au revoir pour arrêter de pleurer, mais c'est exactement à l'envers. Ce qui est nécessaire, c'est de lui dire à nouveau bonjour et de rétablir le lien d'amour que vous aviez autrefois avec cette personne.
Une façon de convaincre un client de l'importance de faire revivre l'expérience positive perdue est de lui dire : « Je suis sûr que vous avez entendu parler de l'amnésie, de l'oubli des événements passés. Si je pouvais vous donner une amnésie complète pour toutes vos expériences de la personne perdue, ce serait comme si vous ne l'aviez jamais connue, pour ne pas pleurer sa perte. Maintenant, je veux vous poser une question, et je veux que vous y réfléchissiez attentivement avant de répondre. amnésie totale pour avoir jamais connu cette personne, accepteriez-vous cette solution ?' "
De toutes les personnes à qui j'ai dit cela, pas une seule n'a dit « Oui », mettant en évidence l'importance de se souvenir des expériences précieuses qui ont été perdues.
2. "Si je faisais l'expérience de la personne perdue comme étant ici avec moi, les gens penseraient que je suis fou." "Nous ne voulons certainement pas que cela se produise. Mais je pense que cela ne pourrait être un problème que si vous parlez aux autres à voix haute. Tout au long de votre vie, vous pensez aux autres, et peut-être même avez-vous des conversations internes avec eux - je sais que je le fais - sans que les autres aient la moindre idée de ce qui se passe dans ma tête. »
3. « Si j'ai ressenti la personne perdue comme étant ici avec moi, cela pourrait interférer avec mes relations avec les autres en réalité ». Je pense que vous conviendrez que votre souci de faire le deuil de cette personne perdue a grandement interféré avec vos relations avec les autres. D'un autre côté, la façon dont vous pensez à votre ami vous donne un sentiment de connexion qui soutient réellement votre connexion avec les autres lorsque cela est approprié, et je peux vous promettre que penser à la personne perdue fonctionnera de la même manière. Et bien sûr, si je me trompe, nous pouvons toujours revenir à ce qu'il est maintenant."
4. "Le deuil est une façon d'honorer les morts." D'autre part, quelle meilleure façon d'honorer cette personne que de la porter joyeusement avec vous dans votre cœur pour le reste de vos jours ?"
"Si vous mouriez demain, voudriez-vous que vos proches soient en deuil et malheureux, ou se souviennent de vous avec joie avec des sentiments d'amour et d'appréciation pour vos qualités spéciales alors qu'ils avancent dans leur vie ? Dans quelle direction pensez-vous que la personne que vous avez perdue préférerait ?"
5. "Eh bien, je suppose que ce serait bien pour moi de faire ça, mais si j'étais content de la personne qui est partie, ma famille et mes amis penseraient que je ne me soucie pas d'elle." "Vous voulez être sûr que ceux qui vous entourent ne vous comprennent pas mal. Vous pouvez soit expliquer en détail ce que vous vivez et leur offrir le même type de choix que je vous propose, ou vous pouvez simplement afficher un visage triste à des moments appropriés, pour correspondre à leur idée de la façon dont vous devriez réagir. »
Quelle que soit l'objection, nous supposons qu'elle est basée sur un résultat positif et valable qui préoccupe la personne, et notre tâche est de trouver un moyen pour la personne de poursuivre le processus de résolution du deuil, confiant que l'objection sera pleinement respectée. , et son résultat positif préservé.

Résoudre le deuil
Partie I : Retrouvailles avec l'expérience perdue
Une personne en deuil représente généralement la personne perdue comme séparée d'elle dans le passé. La première partie du schéma de deuil récupère cette expérience perdue afin qu'elle devienne une ressource associée qui est pleinement vécue dans le présent. Les étapes suivantes sont écrites comme des instructions pour que vous appreniez ce processus, soit avec vous-même, et/ou en travaillant avec quelqu'un d'autre.
Étape préliminaire : Trouver un stimulus « état de rupture » ​​Si la personne pleure ou est déprimée, etc., vous devez trouver un moyen de changer cet état en un état plus utile avant d'essayer de commencer le processus. Même si le client commence le processus dans un bon état, il peut tomber dans le deuil au fur et à mesure que vous traversez les premières étapes du processus, vous devrez donc peut-être être capable de rompre l'état plus tard. Demander au client de se lever et de se promener, introduire une distraction surprenante, ou interroger le client sur une expérience de débrouillardise ou de compétence, etc. sera généralement suffisant pour rompre l'état.
1. Perte (absence/vide) Pensez à une expérience de l'une des deux options suivantes :
une. Une perte réelle dont vous souffrez et à propos de laquelle vous ressentez un sentiment de vide ou d'absence, ou une perte que vous n'avez pas encore complètement traitée. "Pensez à quelqu'un pour qui vous êtes actuellement en deuil, ou à une perte non résolue qui vous met mal à l'aise lorsque vous y pensez." . Par exemple, si votre enfant est décédé d'un cancer et que vous vous souvenez qu'il était émacié et comateux peu de temps avant sa mort, ce n'est probablement pas ce que vous regrettez de ne plus avoir. Ce qui mène au deuil, c'est ce que vous valorisez et manquez maintenant - le rire et le jeu de l'enfant, ses qualités spéciales, ses promesses futures, etc. » Si la personne ne voit que l'enfant malade ou un cercueil, demandez « Comment savez-vous que quelque chose de précieux a été perdu ? " ou "Comment savez-vous que cela vaut la peine d'être affligé ?" jusqu'à ce qu'il pense à l'expérience valorisée, pas à sa négation. Cette étape est extrêmement importante sans laquelle le modèle ne fonctionnera pas et toute tentative de poursuivre le processus plongera le client dans des désagréments inutiles.
b. Une perte potentielle que vous espérez ne jamais arriver, mais si c'est le cas, vous aimeriez vous y préparer. "Pensez à quelqu'un qui vous est très précieux et représente cette relation spéciale, mais comme perdu et disparu à jamais." Vous pouvez imaginer que l'on vient de vous dire qu'il est récemment décédé dans un accident de voiture, et utilisez cette représentation. Si vous choisissez cette option, vous effectuerez une programmation de « prédeuil » dans une réponse d'adaptation utile à une éventuelle perte future.
Calibrage Au fur et à mesure que la personne accède à l'expérience de la perte, notez toutes les nombreuses réponses non verbales que vous pouvez observer dans sa respiration, sa posture, ses expressions faciales, etc. revient.
2. Présence (plénitude) "Pensez maintenant à une expérience de l'un des éléments suivants" :
une. Une perte vécue comme présence "Pensez à une expérience positive d'une perte réelle qui ne ressemble pas à une perte. Même s'il est réellement mort ou parti, vous ressentez la personne perdue comme étant « toujours avec vous » d'une manière positive et ingénieuse. Vous pouvez toujours ressentir tous les bons sentiments que vous avez eus avec cette personne spéciale. Vous avez un sentiment vital de présence ou de plénitude lorsque vous pensez à cette personne, comme si elle n'était pas perdue pour vous.
b. Quelqu'un que vous aimez qui n'est pas réellement présent "Pensez à quelqu'un que vous avez généralement à votre disposition dans votre vie, mais qui n'est pas physiquement présent en ce moment alors que vous pensez à lui maintenant. Par exemple, vous avez un ami affectueux, un conjoint ou un enfant qui est en fait éloigné en ce moment. Pourtant, lorsque vous pensez à cette personne, vous la ressentez avec vous comme une ressource présente. La plupart des gens peuvent facilement penser à un exemple de cela. Même si quelqu'un est très isolé socialement, il y aura de brèves expériences de relation chaleureuse. (Et si vous n'en trouvez pas, vous pouvez les aider à en créer un.)
Attention : Si vous utilisez cette option, soyez très prudent sur les présupposés qui peuvent être liés à cette expérience qui peuvent ne pas être appropriés, comme par exemple que la personne pourrait toujours être recontactée dans le monde réel. Vous pouvez dire : "Nous utilisons cette expérience uniquement pour découvrir comment vous savez déjà comment représenter quelqu'un comme présent avec vous afin que vous puissiez apprendre à retrouver les sentiments que vous aviez lors de cette expérience de perte. Vous et moi savons tous les deux que vous ne pourrez plus contacter cette personne perdue dans la vraie vie à l'avenir, comme vous le pouvez avec la personne qui est encore dans votre vie.
Calibration Notez toutes les réponses non verbales qui distinguent cet état de l'expérience précédente de perte. Plus tard, vous utiliserez ces réponses pour vérifier que la perte a été transformée avec succès en présence.
3. Analyse contrastive "Comparez ces deux expériences internes de perte et de présence, afin de remarquer les différences de processus dans la façon dont vous les considérez. Quand vous pensez à l'expérience de la perte, que voyez-vous/entendez-vous/ressentez-vous (tactile) ? Quand vous pensez à l'expérience de présence, que voyez-vous/entendez-vous/ressentez-vous (tactile) ? » L'emplacement des deux représentations dans l'espace personnel de la personne est particulièrement important, et peut être toute l'information dont vous avez vraiment besoin. (Si la personne est dans une détresse considérable, passez directement à l'étape 5.) Faites une liste de toutes les différences de processus de sous-modalité entre les deux. Par exemple, la perte peut être une photographie dissociée, fixe, en noir et blanc, tandis que la présence est un film couleur associé, etc. Notez en particulier les différences de film/diapositive, d'association/dissociation et de transparence.
4. Tester les différences de sous-modalités (facultatif) En général, tout ce dont vous avez réellement besoin est l'emplacement des deux représentations dans l'espace, mais il est parfois utile de connaître d'autres différences, et elles peuvent vous donner des informations utiles pour vérifier plus tard, ainsi qu'un précieux base d'expérience pour travailler avec les autres.
Essayez de changer chacune des différences de sous-modalité sur votre liste une à la fois afin de modifier l'expérience de perte et de la rendre similaire à l'expérience de présence. Par exemple, "Regardez la photographie fixe et laissez-la se dérouler en un film continu de ce qui s'est passé avant et/ou après la photographie fixe. Lorsque l'image fixe est devenue un film, remarquez à quel point cela change votre sentiment de perte en un sentiment de plénitude. » Remplacez chaque sous-modalité avant de tester la suivante. Dans l'exemple donné, vous transformeriez le film de perte en diapositive avant de changer le noir et blanc en couleur. Découvrez quelles sous-modalités sont les plus puissantes pour réduire le sentiment kinesthésique de perte et augmenter le sentiment de présence. Si vous trouvez que changer une sous-modalité change automatiquement d'autres sous-modalités sur votre liste, cela indique qu'il s'agit de l'une des plus puissantes, ce que nous appelons un "driver").
5. Contrôle de congruence "Avez-vous des objections à changer votre expérience de cette perte, afin que vous ressentiez cette personne comme une ressource présente ? Est-ce que l'un des membres de votre famille s'opposerait si vous arrêtiez de pleurer maintenant ? " Satisfaire toutes les objections avant de continuer, principalement en recadrant le contenu, comme indiqué précédemment.
6. Transformation (« cartographie à travers ») Changez l'expérience de la perte en une expérience de présence et de plénitude, en commençant par les sous-modalités les plus puissantes que vous avez identifiées. Habituellement, changer l'emplacement de l'image de perte en l'emplacement de l'image de présence sera suffisant, et toutes les autres différences changeront spontanément. "Permettre à cette image de la personne perdue de se déplacer vers l'emplacement de l'image de présence." Mais parfois, il est utile de suggérer également d'apporter d'autres modifications. "Au fur et à mesure que cette image se déplace vers cet autre emplacement, vous constaterez probablement qu'elle devient également grandeur nature et tridimensionnelle, et la couleur changera en teintes pastel", etc. Habituellement, le contenu de la représentation reste le même. Cependant, parfois, le contenu peut changer spontanément, ou doit être ajusté afin de correspondre à la structure de la présence.
Au fur et à mesure que la personne effectue le changement, il y aura généralement un ramollissement et un relâchement de la posture et des traits du visage, et souvent des larmes. Ce seront généralement les douces larmes des retrouvailles, et c'est un très bon signe que la transformation de l'expérience de la perte s'est produite de manière puissante. Cependant, je ne peux pas toujours faire la différence entre les larmes de retrouvailles et les larmes de chagrin, alors je demande toujours d'être sûr. "Je dois vérifier quelque chose avec vous. Il y a des larmes de tristesse quand quelque chose est perdu, et il y a des larmes de retrouvailles quand quelque chose est retrouvé. Je pense que ce que vous vivez maintenant, ce sont des larmes de retrouvailles, n'est-ce pas ? " Si ce sont en fait des larmes de tristesse, cela signifie que quelque chose a été manqué lors des étapes précédentes, et il est nécessaire de sauvegarder une ou plusieurs étapes pour déterminer ce qui est incomplet , et terminez-le avant de continuer.
7. Tester "Pensez à l'expérience de la perte maintenant. Cela vous semble-t-il une ressource au même titre que l'expérience de présence originale ? La nouvelle représentation de la perte est-elle maintenant la même que la présence, en termes de sous-modalités ? » Observez les réponses non verbales de la personne pour voir si elles correspondent au calibrage que vous avez fait dans l'expérience originale de « présence » (étape 2).La direction du regard est généralement une très bonne indication pour savoir s'il pense à l'expérience de perte ou de présence, mais il devrait y avoir de nombreuses autres différences qui vous donneront la même information. S'il y a encore des différences, identifiez-les et utilisez-les pour compléter le changement. Parfois, quelques différences subsisteront entre l'expérience originelle de la présence et la nouvelle représentation de ce qui avait été auparavant une perte. Tant que la personne le ressent comme une présence pleine de ressources, il n'est pas nécessaire que ce soit un match parfait.

Partie II : Renouer avec le monde
La partie I utilise toutes les ressources internes et les codages que la personne utilise déjà pour transformer une expérience de quelque chose perdu dans le passé en une ressource vécue dans le présent. Les stratégies naturelles de certaines personnes pour surmonter une perte n'incluent pas de les programmer pour rechercher des expériences nourrissantes appropriées dans le monde réel pour remplacer celles perdues. Il est possible qu'ils se sentent bien dans leurs ressources internes et restent assis dans un placard pour le reste de leur vie. La partie II est dérivée des stratégies les plus efficaces pour surmonter une perte et s'assure que la personne recherchera activement de nouvelles expériences appropriées à l'avenir.
1. Accédez à l'expérience précieuse "Prenez l'expérience précieuse que vous venez de transformer d'une perte en une présence et une plénitude, et représentez-la de la manière qui vous est naturelle et la plus simple maintenant."
2. Identifiez les valeurs/résultats "En gardant cette représentation à l'esprit, identifiez et représentez dans un endroit différent les qualités, aspects, valeurs ou résultats de cette expérience qui la rendent précieuse et spéciale pour vous. Par exemple, si vous avez perdu un bon ami, vous avez peut-être apprécié cette amitié parce que vous pensiez que vous pouviez simplement être vous-même avec cette personne, ou vous avez apprécié le sens de l'humour particulier qu'elle avait. Pensez aux qualités spéciales de la relation que vous avez eue avec cette personne - l'amour, le confort, la stabilité, la tendresse, l'humour, la spontanéité ou tout ce qui vous a été très spécial dans les expériences que vous avez partagées avec cette personne. Je veux que vous pensiez à ces qualités qui ont rendu cette relation précieuse. Posez-vous la question : « Qu'est-ce que cette relation m'a apporté de précieux ? » "
Au fur et à mesure que ces instructions sont données, il peut être utile de faire un geste vers l'emplacement dans l'espace où la personne représente la présence, puis vers un emplacement séparé, dans le quadrant du champ visuel dans lequel la personne construit des images (généralement en haut à droite) .
3. Transformation "Si ce genre d'expérience, avec ces qualités, devait se produire dans votre futur, quelle forme pourrait-elle prendre ? Comment pourriez-vous expérimenter ces qualités et satisfaire ces résultats de différentes manières avec d'autres personnes à l'avenir, compte tenu de votre âge actuel et de votre situation de vie, etc. ? La préservation de ces qualités, valeurs ou résultats permet à des représentations supplémentaires de se former (en faisant des gestes vers un autre emplacement, également dans le quadrant de construction visuelle) qui sont appropriées à qui vous êtes maintenant et dans le futur. Ces représentations seront probablement quelque peu différentes des expériences que vous avez eues dans le passé, afin d'être en harmonie avec qui vous êtes maintenant et ce qui est réaliste pour vous maintenant et dans votre futur. Ces représentations doivent être attrayantes et convaincantes, mais comme d'autres représentations futures, elles ne doivent pas être trop spécifiques, elles doivent être quelque peu vagues et peu claires, permettant une variété de possibilités et l'inévitable incertitude de l'avenir.
4. Vérification de la congruence « Avez-vous des objections à ce que ce genre d'expériences ou d'orientations fasse partie de votre avenir ? » Est-ce que quelqu'un d'autre dans votre vie aurait des objections à cela ? » Les objections à ce stade sont rares, mais s'il y en a, il suffit de sauvegarder pour ajuster les représentations de manière appropriée et/ou de recadrer pour répondre à toutes les objections avant de continuer.
5. Placer les nouvelles expériences dans le futur "Suivant Je veux que vous preniez cette photo et la faisiez d'abord briller, puis la multipliiez en une pile comme un jeu de cartes. Au fur et à mesure que les cartes se multiplient, chacune deviendra spontanément quelque peu différente, chacune une possibilité différente d'avoir ce genre d'expérience à l'avenir. Ensuite, lancez ces cartes dans votre avenir afin qu'elles s'étendent et tombent dans de nombreux endroits différents. Lorsque vous aurez terminé, vous verrez beaucoup de petits points de lumière scintillants qui indiquent où chaque carte a atterri dans votre futur, vous attirant vers l'avant. » (Merci à Robert McDonald pour cet embellissement spécial.) Commentaire
Pertes traumatiques

Certaines pertes se mêlent au choc traumatique d'un soudain accident de voiture, ou au désagrément d'une maladie en phase terminale. Dans ce cas, il est d'une importance cruciale de séparer l'expérience précieuse qui a été perdue de la manière traumatique dont elle a été perdue, et de traiter ces deux expériences différemment. "Regardez, la perte que vous avez subie est très différente de la façon dont la perte s'est produite. Vous pleurez la personne, pas l'accident de voiture qui a causé sa mort. Maintenant, je veux que vous sépariez la relation amoureuse de la façon dont elle s'est terminée en deux endroits différents (en faisant des gestes à deux endroits différents dans l'espace)." Utilisez d'abord la cure de phobie/traumatisme (1, Ch. 7) avec le désagrément, puis utilisez le processus de résolution du deuil avec la perte.
Colère ou ressentiment S'il y a une colère ou un ressentiment important, cela interférera avec la résolution du deuil, il est donc important de le résoudre d'abord en utilisant le modèle de pardon (3)

Autres applications
Contenu différent

Bien que le deuil soit généralement considéré en relation avec la perte d'une personne ou d'une relation aimée, les pertes peuvent également impliquer la perte d'une chose, d'une activité, d'un lieu ou d'informations (les quatre autres catégories de ce qui a été appelé « contenu du méta-programme -tri") Pour certaines personnes, la perte d'une bague chérie, la perte de la capacité de pratiquer un sport tout au long de la vie, la perte d'une maison familiale ou la perte de souvenirs spéciaux ou d'autres informations peuvent être aussi graves que la perte de une personne aimée. Souvent, une perte implique plusieurs d'entre eux simultanément, la perte d'une personne peut également entraîner la perte des activités et des choses partagées, du lieu où ces activités ont eu lieu, etc. Le même schéma fonctionne aussi bien avec une telle perte, tant que le contenu principal de la ressource de présence correspond au contenu de la perte.

Perte de soi
Chaque fois qu'une perte survient dans le monde, il y a aussi le potentiel pour la personne de vivre une perte de soi. Une personne qui perd son emploi peut également perdre l'estime d'elle-même en tant qu'employée appréciée, et une personne qui perd un enfant peut perdre l'estime d'elle-même en tant que parent et tuteur. Le schéma de deuil fonctionne aussi bien avec ce genre de perte, mais il est respectueux de reconnaître cet aspect d'une perte, qui peut parfois être plus important que les autres.

Perte d'un rêve
Certaines personnes pleureront aussi profondément pour quelque chose qu'elles n'ont jamais eu que pour quelque chose qu'elles ont réellement eu puis perdu. Une femme qui a rêvé d'avoir des enfants et qui découvre qu'elle ne peut pas, ou un homme qui a rêvé de réussir en entreprise et qui se retrouve dans un emploi sans issue, peut être aussi affligé que quelqu'un qui perd un enfant ou un poste de haut niveau qui ils avaient en fait. Même si la personne n'a jamais eu le contenu du rêve en réalité, il était si réel dans son esprit que la réalisation qu'il ne se produira pas peut provoquer un grave chagrin. Même quelqu'un qui réalise réellement son rêve de succès constate souvent que ce n'est pas du tout ce à quoi il s'attend et peut encore subir ce genre de perte. Souvent, cette perte d'un rêve est décrite comme une "crise de la quarantaine".
Un rêve est généralement considéré comme étant dans le futur, mais il peut aussi se produire dans le passé. Quelqu'un qui a eu une enfance abusive peut imaginer vivement la vie de famille aimante et sûre qu'il n'a jamais eue. Le processus de résolution du deuil fonctionne également très bien pour résoudre ce genre de perte.
Le prédeuil peut vous préparer à une perte future. Vous imaginez que vous avez perdu une relation présente et passez par le même processus. Ceci est particulièrement utile pour les amis et les parents des personnes atteintes d'une maladie en phase terminale. Souvent, les amis d'une personne mourante sont tellement bouleversés par la perte imminente qu'ils ne peuvent pas faire bon usage du peu de temps qu'il leur reste avec la personne mourante. Et parfois, le mourant se retrouve à prendre soin émotionnellement des personnes en bonne santé qui l'entourent !
Le pré-deuil est également très utile pour les relations trop dépendantes. Cela peut libérer une relation continue du comportement d'attachement qui est souvent basé sur la peur d'une perte future. Le processus de prédeuil est également particulièrement approprié pour les « pertes ambiguës » dans lesquelles une personne a disparu et est présumée morte, mais pourrait être encore en vie.
Le processus de résolution du deuil est utile dans un très large éventail de situations, bien au-delà de ce pour quoi il a été créé à l'origine. De nombreuses personnes sont troublées par des pertes non résolues et peuvent ne pas savoir que ces pertes sont impliquées dans les problèmes qui les concernent. Les résultats de l'utilisation du processus de résolution du deuil peuvent être profonds et surprenants, affectant une grande partie de la vie de quelqu'un. Il peut être utile de simplement interroger un client sur un deuil non résolu et de le gérer, même lorsque le problème présenté est très différent et apparemment sans rapport avec une perte.

Cette méthode est assez facile à apprendre et à utiliser. Les vidéo ci-dessous fournit une démonstration claire, et le livre, Cœur de l'esprit, décrit les étapes d'une manière qui est facile à suivre. Nous espérons que vous le trouverez utile dans votre propre vie et/ou avec vos clients.

Les références
1. Andreas, Connirae et Andreas, Steve. "Cœur de l'esprit" Moab, UT Real People Press, 1989
2. Andreas, Connirae. "Résoudre le deuil" (Téléchargement vidéo) Manifestation avec un homme qui a perdu un enfant, Lakewood CO, NLP Comprehensive.
3. Andréas, Steve. "Le pardon" (article gratuit en ligne)


Comment les spécialistes de la programmation neuro-linguistique sont-ils formés ?

Les personnes cherchant à devenir des praticiens de la PNL ont un certain nombre de voies possibles. Idéalement, ils devraient se former sous le mentorat d'un expert en PNL. Les techniques de la PNL étant expérientielles, il est difficile de les apprendre à partir d'un livre. Des organisations telles que le Centre iNLP ou le partenariat d'autonomisation fournir une formation vers la certification en tant que praticien PNL.

Cependant, il existe des cours en ligne disponibles sur des sites Web tels que Udemy qui forment des praticiens potentiels de la PNL à un coût relativement faible.


Module 1 : Un aperçu de la programmation neurolinguistique

Vidéo 1
bonjour les amis dans la suite de notre discussion qui porte sur les perspectives sur une programmation neurolinguistique je suis ici pour discuter des portées de la programmation neurolinguistique il est vraiment important de connaître les portées de la programmation neurolinguistique quant à la façon dont elle nous aide dans notre vie personnelle ainsi que dans la vie professionnelle, la programmation neurolinguistique est un nom composite dérivé de neuro appartenant à la linguistique cérébrale en rapport avec le langage, la communication et la programmation qui, dans ce cas, fait référence aux structures, aux modèles ou au comportement que nous utilisons la programmation neurolinguistique telle que nous la connaissons aujourd'hui. a commencé avec les travaux de richard bandler et de john grinder dans les années 1970. Ils étaient des érudits en psychologie et en linguistique qui observaient des personnes exceptionnelles en action ont étudié ce qu'ils faisaient et ont identifié ce qui fonctionnait le mieux la recherche a été influencée par des érudits antérieurs tels que korzybski dix-neuf vingt et un et chomsky dix-neuf cinquante sept et bateson dix-neuf soixante douze t La méthodologie créée par bandler et grinder peut être apprise par n'importe qui pour améliorer son efficacité personnelle et professionnelle car la programmation neurolinguistique est devenue une partie importante des programmes de formation en gestion dans l'introduction de la programmation neurolinguistique j'ai discuté en détail les présuppositions ainsi que l'introduction même de programmation neurolinguistique et aussi sur le bandler et le broyeur une programmation neurolinguistique nous parlons de résultats bien formés maintenant qu'est-ce que ces résultats bien formés beaucoup ont été écrits sur l'importance d'énoncer clairement les objectifs du projet mais la programmation neurolinguistique va plus loin et souligne l'importance de la visualisation à quoi ressemblera le succès comment saurez-vous que vous avez atteint votre objectif parce que la programmation neurolinguistique est une sorte de processus ou de programme qui vous donne un chemin qui mène au succès maîtriser l'habileté de créer des résultats bien formés est un moyen de s'assurer que les objectifs sont efficaces et réalisable t Que vous ayez pleinement exploré et leurs conséquences plus larges dans cette recherche sur les sources de motivations, le neuropsychologue Markholms suggère que le processus de création bien formé stimule les systèmes d'activation réticulaire humains, également appelés ras, qui sont responsables d'une motivation accrue à organiser pensées et activité pour atteindre cet objectif objectif qui est le résultat c'est clairement une approche très logique le moule clairement les résultats peuvent être définis qui est plus concentré plus d'informations sont transmises au cerveau ce qui signifie que le cerveau sera mieux en mesure de remarquer le des choses qui vous aideront à atteindre ces résultats tous les corps de connaissances en gestion de projet soulignent l'importance de clarifier les objectifs du projet, mais l'approche pnl nous offre quelque chose de plus ou quelque chose d'extraordinairement bonne programmation neurolinguistique est une collection d'outils de développement personnel méthodes pour améliorer vos propres performances et celles des autres c'est aussi une collection d'outils f om communiquer efficacement avec les autres une collection pratique et pragmatique d'idées et de méthodes qui peuvent vous permettre d'améliorer votre façon de communiquer avec vous-même et avec les autres la programmation neurolinguistique est une approche simple mais puissante du développement personnel et professionnel elle est basée sur l'étude de la performance humaine réussie dans lequel les compétences de personnes très efficaces sont étudiées puis mises à la disposition des autres grâce aux techniques de la pnlces techniques faciles à apprendre peuvent être acquises grâce aux ateliers interactifs en direct, cela montre qu'un bon atelier de programmation neurolinguistique est disponible des raccourcis pour une vie plus efficace et réussie comme nous le savons que nous discutons des portées de la programmation neurolinguistique, donc je mets en évidence tous ces points en quelques heures. erreur, il a été conçu à l'origine comme un moyen de modéliser ou créer un modèle très précis de la façon dont les gens font les choses, c'est pourquoi on dit que l'essai et l'erreur, mais vous allez finir par le succès des gens atteint dans un laps de temps très court et d'une manière très calculatrice maintenant à ce stade il est utile de mentionner les états simples vers des résultats bien formés maintenant quels sont ces résultats bien formés le premier est un résultat positif direct cela signifie que chaque résultat est dirigé vers quelque chose que vous voulez plutôt qu'un moyen de quelque chose que vous souhaitez éviter cela aidera à gardez votre concentration et votre énergie en mouvement vers l'objectif, c'est-à-dire que vous avez moins de distraction et plus de concentration, il est donc facile d'obtenir l'objectif souhaité. Ensuite, examinez les preuves dont nous discutons sur les différents types d'obtention de l'objectif. se concentre sur les résultats souhaités ou les critères de réussite du client et assiste constamment les preuves quant aux autres, ceux-ci sont atteints comment saurez-vous que vous êtes sur la tr ack pour chaque résultat que verrez-vous entendre et ressentir pouvez-vous décrire le succès spécifiquement sous tous les angles et du point de vue de toutes les parties prenantes non seulement cela facilitera la tâche maintenant lorsque vous aurez terminé, mais cela signifie également que vous pourrez plus facilement être évalué si vous êtes sur la bonne voie la bonne voie ensuite est d'examiner les problèmes de contrôle maintenant qu'est-ce que l'examen les problèmes de contrôle comment contrôler la voie sur laquelle vous vous déplacez est la tâche que vous assumez au sein des chefs de projet et des équipes de projet contrôle est-ce dans le les bonnes directions les équipes doivent définir les résultats pour leurs propres domaines en les aidant à se sentir responsabilisés et motivés puis vérifier les ressources demander ce qui est nécessaire pour atteindre chaque résultat et si cela vaut la peine si le résultat est trop important, il devra être divisé en compartiments plus appropriés si le risque encouru est trop grand, puis réexaminez les résultats en aidant à dire que les membres de l'équipe de résultats devraient identifier tout soutien supplémentaire dont ils pourraient avoir besoin, puis le considérer euh les conséquences pendant que nous discutons de cet état vers l'objectif, donc la prochaine étape est d'examiner les conséquences si le résultat initial est atteint, quels seront les avantages et les conséquences plus larges pour vous et les membres de l'équipe et l'organisation si les conséquences correspondent à la stratégie ou aux valeurs froides de l'entreprise qu'est-ce qui pourrait arriver d'autre à la suite de ce résultat et y a-t-il quelque chose de bon dans la situation actuelle qui pourrait être perdu ? toute la partie d'une programmation neurolinguistique qui peut vous former à relever tous les défis et l'un d'entre eux est la planification et l'action tous les chefs de projet savent que les résultats requis nécessitent généralement que le responsable planifie certaines actions, mais le processus peut devoir être répété plus de une fois avant d'arriver à un résultat de compilation auquel les gens se sentent engagés maintenant en pensant systématiquement à ce que c'est et à quel point c'est important lorsque nous discutons de Les champs d'application de la programmation neurolinguistique, car cela vous apprend également à penser systématiquement que la pnl concerne principalement l'interrelation des choses. effet de tout ce que nous faisons par rapport au système plus large la pertinence de ceci est mise en évidence par les effets papillon de la théorie du kiosque proposée par les laurens mille neuf cent soixante-douze qui suggèrent que le plus petit changement comme le battement d'ailes d'un papillon d'un côté du monde pourrait causer une tempête de santé à l'autre bout du monde ceci est plus pertinent pour les chefs de projet d'aujourd'hui qu'à tout moment dans le passé en raison des environnements complexes dans lesquels nous opérons maintenant le scénario actuel est vraiment difficile et nous devons nous occuper de tant de choses tout en opérant sur certaines tâches, la pensée systématique pense en boucle plutôt que de manière linéaire plus fine quand on une partie du système change il y a un effet d'entraînement sur les autres parties à la suite duquel l'autre partie change et le cycle d'ondulation continue d'avoir un impact sur la partie d'origine et ainsi de suite pensez à avoir soif votre corps vous le fait savoir afin que vous buviez uniquement pour vous savoir combien boire parce que votre corps indique quand vous n'avez plus soif c'est la boucle de rétroaction en prendre davantage conscience et remarquer la rétroaction de tout ce que nous disons et faisons est un message critique d'une programmation neurolinguistique qui peut avoir un impact immédiat sur notre succès une conversation est un excellent exemple vous pensez quoi dire et ensuite vous le dites l'autre personne les leçons qui affectent ses pensées et ses sentiments et elle répond vous percevez sa réponse et réagissez avec vos propres pensées et sentiments le résultat de la conversation sera très différent si vous ne remarquez pas et ne répondez pas aux commentaires que vous obtenez, c'est-à-dire que l'ensemble de la conversation et du dialogue d'un discours doit être cohérent e manière systématique.
Vidéo 2
Maintenant que nous discutons de la portée de la programmation neurolinguistique, nous devrions discuter des applications de la programmation neurolinguistique et un autre mot c'est aussi la portée de la partie de la programmation neurolinguistique La programmation neurolinguistique comme nous en avons discuté est très importante dans la vie des affaires ainsi que dans la vie professionnelle De plus, l'utilisation de la pnl dans les affaires est extrêmement utile à tous les niveaux, du PDG au garçon de bureau. percevoir le monde différemment de nous aidera à améliorer les relations avec les pairs patrons clients et nouveaux prospects en plus de nombreux dirigeants et consultants en affaires se sont tournés vers les aspects créatifs et innovants de la pnl pour s'inspirer du développement organisationnel gestion de la qualité totale team building et une planification stratégique les principes et les compétences de la pnl sous-tendent beaucoup de ce qui est pensé dans les ateliers de négociation les compétences de présentation et la prise de parole en public font partie de la vie d'entreprise aujourd'hui et la PNL aide beaucoup à obtenir le pouvoir d'affronter la foule les techniques d'autogestion de la PNL beaucoup de participants aux formations pnl nous disent qu'ils sont venus pour acquérir des compétences qui les aideront dans leurs professions maintenant le rapport est très important lorsque nous parlons de pnl et nous obtenons cette partie du rapport si nous passons par la formation pnl ce qui est le rapport rapport c'est la norme un point de départ car dans tant de domaines de la vie, le manager qui a de bonnes compétences relationnelles et les utilise avec son personnel est en avance et plus efficace que les autres système de représentation ayant une connaissance pratique du système de représentation utilisé par une autre personne vous permettra de parler avec cette personne sera facilement comprise par elle des croyances limitantes un bon manager peut identifier un subordonné qui est ne fonctionne pas bien en raison de ses croyances limitantes, il devrait être conscient de ses croyances limitantes, puis utiliser des techniques de pnl pour les supprimer. voir à quel point la formation pnl est importante. une grande partie de la modélisation initiale dans la pnl s'est concentrée sur la façon dont un thérapeute innovant et efficace a aidé ses clients à changer la plupart de leur comportement et leur langage était au-delà de leur conscience, ainsi les analyses et la modélisation des techniques du thérapeute ont produit des informations de nature très pratique le processus de travail de changement personnel en pnl sont uniques dans leur portée et leur pouvoir, ils sont guidés par des modèles de langage prescrits et une approche systématique prudente pour vérifier l'écologie ou le respect du changement dans d'autres domaines de la vie d'une personne que de nombreux thérapeutes hautement qualifiés trouvent que ln pnl est un outil hautement génératif et complet cadre de travail pour le changement personnel en plus le monde dynamique de la pnl s'affine continuellement les modèles existants et l'ajout de nouveaux développements qui aident les gens à apporter les changements qu'ils souhaitent nlp est l'outil pour établir un rapport pour une variété de clients comprendre la structure de la croyance et de l'identité pour ajouter juste à vos travaux et augmenter votre satisfaction au travail des moyens nouveaux et efficaces d'aider vos clients pour réaliser des changements rapides et durables pnl et créativité artistes écrivains et interprètes trouvent la formation pnl précieuse parce que la programmation neurolinguistique offre un aperçu précieux de ce qui inhibe et améliore l'esprit créatif les applications des stratégies pnl fournissent des moyens puissants pour libérer et stimuler votre créativité maintenant applications pratiques pnl comprendre comment nous apprenons et développer une stratégie à la fois pour les élèves et les enseignants grâce à la pnl les enseignants et les parents acquièrent des méthodes concrètes pour aider les enfants à bien réussir dans leur classe les enseignants intègrent des éléments clés de l'approche pnl dans leurs méthodes d'enseignement et leur gestion de classe beaucoup de gens venir à n la lp pour soulager les limitations les lacunes la pnl libère des habitudes entières les peurs limitantes et nous donne une structure pour de nouvelles façons d'être dans le monde l'un des avantages de la pnl est plus de choix dans la façon dont vous répondez la façon dont vous communiquez et comment vous sentir que lorsque vous avez plus d'options, vous pouvez prendre de meilleures décisions si vous n'avez pas vécu la vie que vous voulez pnl vous offre un chemin vers une nouvelle alternative satisfaisante qui est des choix les applications de pnl sont importantes à la fois pour ceux dans le domaine médical et pour personne intéressée par une bonne santé dans le domaine en évolution rapide des soins de santé les professionnels de la santé ont besoin de plus que des compétences techniques, ils sont de plus en plus appelés à exiger directement de solides compétences interpersonnelles et une flexibilité ainsi que des capacités dans le domaine des négociations, de la gestion des affaires et des résolutions complexes, la nlp fournit ces compétences nécessaires pour établir des relations efficaces et communiquer clairement avec le patient et ses collègues pro médical Les professionnels rapportent que ce qu'ils apprennent dans la formation à la PNL est immédiatement applicable et précieux dans leur travail. la pnl est une explication souvent utilisée car l'étude de la structure l'expérience objective d'autres l'ont appelée une attitude et une méthodologie qui se cachent derrière la piste des techniques la gestion pnl sont des coachs en formation vous aide à améliorer les compétences de gestion la gestion personnelle ainsi que la façon dont vous pensez à votre vie personnelle la programmation pnl est un modèle de technologie comportementale dans lequel nous étudions la psychothérapie de la communication et le développement personnel la méthode nlpimagination vous aide à changer votre réalité à travers la programmation de votre subconscient aujourd'hui pnl est utilisé dans une méthode de pilules telles que la guérison par l'hypnose changement personnel workexport life coaching business coaching et autoformation ing il est également pris un détour spirituel avec des apprenants le combinant pour se connecter avec le divin certains l'utilisent à l'hôpital pour réduire un genou pour induire une athésie d'autres l'utilisent pour devenir de meilleurs parents combattre un trac ou guérir des allergies l'application de la pnl signifie que n'importe quel état souhaité peut être invoqué il existe de nombreuses stratégies conscientes et inconscientes qui aident à atteindre des performances de pointe et certainement l'avenir de la pnl est très brillant à l'avenir la pnl continuera d'être utilisée dans les domaines dont nous discutons et plus encore à venir ce sera surprenant voir la pnl appliquée dans davantage de domaines au quotidien la seule chose qui m'excite vraiment, ce sont les applications de pnl dans les écoles cette latéralité du mouvement est que nous laissons aux élèves le soin de comprendre comment apprendre alors qu'en réalité le un grand nombre de ces stratégies d'apprentissage qui, dans l'expérience, les étudiants proposent une expérience inefficace et insuffisante et lorsque la pression vient pour montrer que la plupart des étudiants le prennent sur eux et supposent que quelque chose ne va pas avec eux, la vérité est qu'ils ne savent pas mieux et s'attendent à des résultats différents et quand cela ne fonctionne pas, ils dévalorisent l'apprentissage de l'école et finalement l'ensemble du système éducatif. non seulement pour les étudiants réguliers, mais aussi pour ceux qui ont des besoins spéciaux en matière de troubles d'apprentissage, la dyslexie et bien d'autres encore, même pour les doctorants, la pnl peut être un élément qui leur permet de continuer à stimuler leur énergie pour poursuivre leurs travaux de recherche de manière positive. pnl vous offre un moyen d'apporter des changements dans votre propre vie et en aidant les autres à faire de même, il vous donne un aperçu de la façon dont les gens pensent et se comportent les techniques de changement personnel dynamiques font progresser les compétences en communication maintenant une question très importante est que pnp n'assigne pas dans les ordres pnp prétend être scientifique ou à être basé sur des études qui comparent le comportement moyen ou les réponses d'un tâtonner avec la réponse comportementale moyenne d'un other pnl est un modèle de ce qui fonctionne dans une performance individuelle, il est basé sur le principe de fonctionnement selon lequel si une personne peut faire quelque chose, étant donné des caractéristiques physiques similaires, toute autre personne peut apprendre à faire de même en modélisant et en intégrant dans son propre répertoire son attitude de compétences de la personne qui réussit, alors que ce principe de fonctionnement peut être ou ne pas être littéralement vrai, il conduit à des améliorations remarquables des performances personnelles. vous savez plutôt ce que vous savez maintenant quand nous parlons de la portée de la neurolinguistique comme je l'ai dit la portée est immense cela peut être utile pour faire avancer votre carrière vous êtes potentiel vous êtes de calibre nous savons tous que nous sommes dans un monde complexe dans lequel un monde difficile où décider d'un transporteur est une tâche très très difficile nlp peut vous aider à choisir un transporteur pour vous ainsi qu'à progresser dans votre carrière, cela peut également vous aider p vous attirer la bonne personne pour vous les variations individuelles qui sont là et dans une vie professionnelle cela peut vous causer du tort et cela peut vous donner le pouvoir de comprendre la bonne personne pour vous dans la vie personnelle dans la vie professionnelle pnl peut vous aider à rétablissement de la maladie ou de la maladie comment vous donner une pensée positive pour vous percevoir penser positivement et vous éloigner de l'attitude négative cela peut aussi vous aider à clarifier les objectifs du porteur les priorités quelles sont les priorités d'un porteur la pnl peut vous donner cette idée elle peut aussi vous guérir je veux dire des phobies et vous aider à traiter les allergies elle peut vous aider à améliorer les performances de votre entreprise pour améliorer la communication inverser les crises d'anxiété augmenter la motivation et l'énergie et aussi faire des changements de style de vie c'est-à-dire faire de l'exercice un régime qui avec les passes du temps peuvent convenir à votre santé cela peut aussi vous aider à surmonter des expériences traumatisantes nous sommes tous humains et nous nous sentons déprimés dans certaines situations et là nous f anguille parfois que maintenant c'est la fin de la vie mais pnl peut vous traiter qu'il y a encore une portée dans la vie et cela peut aussi vous aider à modifier le comportement habituel atteindre l'harmonie martiale l'harmonie conjugale qui peut améliorer votre vie personnelle donc pnl est également utile pour vous-même et pour une relation efficace, il peut rapidement identifier et surmonter leurs limites qui vous retiennent dans la vie professionnelle une fois que vous aurez franchi ces étapes et la vie personnelle ne sera plus jamais la même maîtriser votre subconscient afin que vous puissiez apprendre rapidement que les méthodes d'enseignement traditionnelles pourraient jamais permettre d'apprendre des choses sur vous-même que vous ne saviez pas avant de maîtriser vos propres émotions afin que vous puissiez gérer toutes les éventualités gagner facilement cet âge vital qui vous fait peur ah vous rend un communicateur loin efficace et puissant et pnl vous aide pour améliorer votre relation personnelle et développer une confiance instantanée, la liste est donc très longue, un point sans fin qui peut vous donner une idée de ce que la PNL peut changer votre vie votre point de vue et votre façon de vivre maintenant la pnl est également très utile pour la résilience personnelle à quel point êtes-vous résilient gardez-vous une attitude positive dans les situations difficiles avez-vous des compétences pour vous aider à vous détendre et à gérer un stress ah faire vous avez un réseau de personnes qui vous offrent du soutien prenez-vous bien soin de vous gardez-vous un œil sur la situation dans son ensemble même dans des situations difficiles et bien nlp va vous aider à développer votre résilience pourquoi relis la résilience est-elle si importante résiliente les gens peuvent continuer à fonctionner à la fois physiquement et physiologiquement la résilience nous aide à survivre elle nous aide également à grandir et à se développer une pnl va vous aider à développer votre résilience, alors amis, nous avons réalisé à quel point la programmation neurolinguistique est importante si dieu nous a donné cette vie w Nous devons nourrir cette vie magnifiquement avec l'aide de la programmation neurolinguistique merci beaucoup

Connectez-vous pour enregistrer vos progrès et obtenir un certificat dans le cours en ligne gratuit Diplôme en perspectives neurolinguistiques d'Alison

Inscrivez-vous pour enregistrer vos progrès et obtenir un certificat dans le cours en ligne gratuit Diplôme en perspectives neurolinguistiques d'Alison


Bref glossaire des termes utilisés dans ce livre

Les nouveaux lecteurs ne sont peut-être pas familiers avec la plupart des termes utilisés tout au long de ce livre. Il s'agit d'une courte liste des mots les plus courants et de leurs définitions qui sont référencés dans Modalités de déprogrammation. Une liste plus complète et plus complète peut être trouvée dans Types de mondes internes et Types de modifications et Termes de programmation et leurs explications. Ces listes sont tirées du livre Chainless Slaves de Unwelcome Ozian.

  • MK – Abréviation de MKUltra. Utilisé pour faire référence à un survivant du contrôle mental d'un traumatisme.
  • Survivant – Quelqu'un qui a survécu aux pratiques et activités de la secte. Mieux vaut utiliser ce mot plutôt que ‘victime’, pour éviter les suggestions négatives.
  • Alters – abréviation pour personnalité alternative
  • Mondes internes – Les mondes dans l'esprit des survivants
  • Mondes externes – La planète Terre que tout le monde partage et expérimente
  • Déclencher du contenu ou du matériel qui invoque une réponse négative à des traumatismes passés
  • ‘The Cult’– – est un terme générique qui fait référence à toutes les sectes qui pratiquent le contrôle mental des traumatismes
  • Programmation – Application du contrôle mental des traumatismes
  • Déprogrammation – Défaire et guérir du contrôle mental traumatique
  • Reprogrammation – Dans ce livre, fait référence aux gestionnaires qui annulent le travail de déprogrammation pendant l'accès

Autres livres et travaux référencés partout


Voir la vidéo: Sonic Movie Clip In Reverse (Janvier 2022).